Une collecte pour la construction d’un nouvel orgue pour la cathédrale Saint-Guy

L'orgue de la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, photo: Barbora Němcová

Tout comme les Tchèques ont rendu possible la reconstruction du Théâtre national à Prague, après un grand incendie en 1881, ils ont maintenant la possibilité de contribuer à la finalisation d’un autre symbole du pays, la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague. Cette église, lieu de couronnement et du dernier repos de nombreux rois tchèques, et où l’archevêque de Prague célèbre des messes lors des occasions spéciales, ne dispose en effet que d’un orgue provisoire, qui ne suffit nullement à ses besoins. Une collecte publique a donc été lancée afin de permettre de construire un nouvel instrument, digne de l’importance de la cathédrale.

L'orgue de la cathédrale Saint-Guy au Château de Prague, photo: Barbora Němcová
Fondée en 1344 et achevée en 1929, la cathédrale possède aujourd’hui un orgue provisoire, construit par Josef Mölzer en 1932. Leur capacité ne suffit toutefois pas à remplir l’espace de 125 mètres de long et de 60 mètres de large. C’est la raison pour laquelle l’Eglise catholique, le copropriétaire de la cathédrale, veut remplacer ce vieil orgue par un nouvel instrument, plus grand et conçu sur mesure dans le style néo-gothique.

Le prix de cet orgue, qui aura plus de 8 000 tuyaux, ce qui le classera parmi les plus importants de son genre en Europe, est estimé à environ 80 millions de couronnes (3 millions d’euros). Alors qu’une majeure partie de cette somme sera payée par l’Eglise elle-même, une collecte publique a été lancée afin d’encourager des particuliers, des entreprises et des municipalités à travers le pays à apporter une contribution symbolique. En faisant un don, les individus peuvent par exemple parrainer un des tuyaux qui portera ensuite leur nom et liera donc à jamais son donateur à ce lieu historique.

La collecte a pour l’instant permis de rassembler quelque 15 millions de couronnes (555 000 euros). Quatre entreprises ont par ailleurs fait une proposition pour construire le nouvel orgue ; la société gagnante sera annoncée au mois de février. Si tout va bien, l’instrument, qui sera situé au-dessus de l’entrée principale, pourrait résonner pour la première fois à l’occasion de la fête de Saint-Venceslas, le 28 septembre 2019, près de 700 ans après le lancement des tout premiers travaux de construction de la cathédrale.