Une exposition sur les 110 ans de l’olympisme tchèque au Musée national

Věra Čáslavská

Admirer les sept médailles d’or glanées par la gymnaste Věra Čáslavská aux Jeux olympiques de Tokyo et de Mexico en 1964 et 1968, le kimono qui lui a été offert par l’empereur du Japon, les médailles remportées par un autre sportif tchèque de légende, le lanceur de javelot Jan Železný, ou encore le drapeau en cachemire de la délégation tchèque aux Jeux de Stockholm en 1912 : tout cela est possible depuis l’ouverture, la semaine dernière, au Musée national, à Prague, de l’exposition « Les personnalités marquantes de l’olympisme tchèque ».

A deux mois de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver, le Musée national propose une exposition consacrée aux 110 ans d’histoire de l’olympisme dans les Pays tchèques. Cette exposition, la troisième du genre organisée ces dix dernières années avec le mouvement olympique pour thème central, se tient dans le nouveau bâtiment du musée, ancien siège de Radio Europe Libre, en haut de la place Venceslas. Onze médailles d’or, mais aussi de nombreux autres objets liés à cette

Věra Čáslavská | Photo: http://afbeeldingen.gahetna.nl/ Wikimedia Commons,  CC BY-SA 3.0 nl
riche histoire sportive y sont exposés. Le président du Comité olympique tchèque, Milan Jirásek, estime que cette exposition est d’abord destinée aux passionnés :

« Je pense en effet qu’elle va faire plaisir surtout à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du sport dans notre pays et à tous ceux pour qui les grandes performances mais aussi certaines déceptions de nos athlètes aux JO restent gravées dans les mémoires. Je pense que ces amoureux de sport trouveront ici beaucoup d’objets exposés de valeur qui satisferont leur curiosité. Et pour eux, certaines médailles, par exemple, seront comme une friandise pour un enfant, elles devraient attirer l’attention du public. »

Mais médailles et trophées ne sont pas les seuls objets exposés, bien au contraire, comme l’explique la commissaire de l’exposition, Jitka Schůtová :

« Cette exposition est consacrée au 110e anniversaire de la création du Comité olympique tchèque. Mais pour cette fois, nous avons choisi de nous intéresser au mouvement olympique sous un angle un peu différent. C’est pourquoi une place importante est réservée aux personnalités qui ont marqué les premières années de l’olympisme dans le pays et ont

concouru à son développement. Il s’agit donc de fonctionnaires et de dirigeants. Mais comme le prouvent les exemples de Věra Čáslavská, qui a été présidente du Comité olympique tchécoslovaque puis tchèque dans les années 1990, ou aujourd’hui de Jan Železný, membre de la Commission des sportifs au CIO, ces fonctionnaires ont aussi été des sportifs qui ont remporté un grand nombre de succès. Au total, plus de trois cent objets sont exposés, tous les visiteurs devraient donc y trouver leur compte. »

L’exposition « Les personnalités marquantes de l’olympisme tchèque », sur laquelle nous reveîendrons plus en détails dans une prochaine rubrique sportive, fermera ses portes le 4 avril.