Une pièce commémorative en argent émise à l’occasion des 500 ans du « tolar » de Jáchymov, ancêtre du dollar américain

'Tolars' de Jáchymov, photo: ČNB

La Banque nationale tchèque a annoncé l’émission, à partir de ce mercredi, d’une pièce commémorative en argent d’une valeur de 200 couronnes (près de 8 euros), à l’occasion du 500e anniversaire du « tolar » de Jáchymov.

'Tolars' de Jáchymov, photo: ČNB
La Banque nationale tchèque a prévu l’émission de 19 000 pièces commémoratives en tout, dont la valeur nominale n’est pas identique avec son prix de vente, plus élevé et qui reflète, entre autres, le cours actuel de l’argent, les coûts de production et la TVA.

Collectionneurs et amateurs de numistamique peuvent se procurer ces pièces chez différents partenaires contractuels de la Banque. A titre d’exemple, l’Hôtel des monnaies tchèque propose cette pièce à la vente pour un prix de 495 couronnes (près de 20 euros).

Ces pièces commémoratives seront disponibles sous deux formes. Dans sa version de première qualité, la tranche de la pièce, notamment, est lisse (12 300 en tout) tandis que quelque 6 700 autres présenteront une tranche cannelée.

Le 9 janvier 1520, l’assemblée des Etats du royaume de Bohême a accordé comte Štěpán Šlik le droit de frapper sa propre monnaie à partir de l’argent des mines de Jáchymov, dans le nord-est du pays. Son nom provient du suffixe de l’appellation allemande de la ville, Joachimsthal qui a donné Joachimstahler, Thal, Thaler et « tolar » en tchèque. Ce « tolar » a signé la fin de la monnaie de Bohême la plus connue jusqu’alors, le gros de Prague, en vigueur depuis 1300. C’est aussi de cette monnaie, qui se diffusa dans toute l’Europe, que provient le nom du dollar américain.

La pièce commémorative en argent émise à l’occasion de cet anniversaire par la Banque nationale tchèque est la première pour 2020. La seconde est prévue également pour le mois de janvier et doit commémorer le bicentenaire de la naissance de l’écrivaine tchèque Božena Němcová.

Cette année, cinq pièces commémoratives en argent, d’une valeur nominale de 200 couronnes sont prévues, une à valeur nominale de 500 couronnes (près de 20 euros), et deux émissions de pièces en or d’une valeur nominale de 5 000 couronnes (près de 200 euros).