Vacances 2017 : les Tchèques se tournent à nouveau vers l’Afrique du Nord et la Turquie

Photo: Barbora Němcová

En quête de sécurité, près de huit millions de Tchèques ont préféré passer leurs vacances en 2016 dans leur pays plutôt qu’à l’étranger. Or, les agences de voyages ont enregistré une augmentation du nombre de réservations pour des séjours à l’étranger durant la saison estivale 2017. Les Tchèques pourraient même se tourner à nouveau vers leurs destinations privilégiées il y a quelques années encore, à savoir l’Egypte, la Tunisie et la Turquie.

Photo: Barbora Němcová
« La demande des séjours de vacances de ‘First Minute’ a augmenté de 55% comparé à l’année dernière. Historiquement, il s’agit même des meilleurs chiffres de vente de ces séjours avantageux », a déclaré František Vorel de l’agence de voyage Blue Style.

Et Stanislav Zíma, directeur marketing d’une des plus importantes agences de voyages en République tchèque, Exim tours, d’ajouter : « L’Italie est une destination touristique très prisée des Tchèques, notamment sa partie sud : la Sardaigne, la Calabre et la Sicile. La Grèce fait également figure de favorite. Aussi, nos clients reviennent en Egypte, en Tunisie et en Turquie ».

La hausse des ventes des séjours à l’étranger s’explique par la fin des interventions de la banque nationale, prévue pour 2017, ainsi que par un renforcement attendu du cours de la couronne.

Comme indiqué par la directrice du site dovolena.cz, Eva Sedlmajerová, les Tchèques sont de plus en plus nombreux à s’envoler vers une destination lointaine : « Cette tendance témoigne d’une bonne situation économique, ainsi qu’une large offre de ce produit ».

Il n’empêche qu’en 2016, la Bulgarie, la Croatie, l’Italie, la Grèce et l’Espagne ont été les destinations privilégiées des vacanciers tchèques souhaitant un séjour à la mer, tandis que la Slovaquie, l’Autriche et la Hongrie ont également profit0 d’un intérêt plus important des touristes tchèques. Comme annoncé par le directeur de l’agence de voyage Čedok, Jan Koláčný, nombreux sont ceux qui ont déjà réservé un séjour d’été… en République tchèque.

Un Tchèque sur trois profite des services d’une agence de voyage pour organiser son séjour à l’étranger : une situation assez exceptionnelle à l’échelle européenne, comparable à celle en Autriche.