Václav Neumann, chef d’orchestre et homme de courage

/c/rozhlas/hudebnici/neumann_vaclav.jpg

Né il y a cent ans, le 29 septembre 1920 à Prague, Václav Neumann s’inscrit dans la lignée des grands chefs d’orchestre tchèques, tels que Rafael Kubelík, Václav Talich, Karel Ančerl, Libor Pešek ou Jiří Bělohlávek.

Václav Neumann aura beaucoup contribué à faire jouer et connaître à l’étranger la musique tchèque du XXe siècle. Son parcours artistique est étroitement lié à l’Orchestre philharmonique tchèque, dont il a été le chef principal pendant vingt-deux ans, entre 1968 et 1990.

La Petite renarde rusée, photo: Supraphon

Dans ce Dimanche musical, nous vous proposons d’écouter des extraits de l’opéra La Petite renarde rusée (Příhody Lišky Bystroušky) de Leoš Janáček. Václav Neumann l’a enregistré entre décembre 1979 et juin 1980 avec l’Orchestre philharmonique tchèque, le Chœur philharmonique de Prague et la Chorale d’enfants Kühn.

La Petite renarde rusée occupe une place particulière dans la carrière de Václav Neumann. Après des passages à la tête de plusieurs orchestres tchèques, il a dirigé, à la fin des années 1950, l’Opéra-comique de Berlin-Est, où il a donné la première représentation allemande de cet opéra de Janáček, dans une réalisation très remarquée de Walter Felsenstein. Le spectacle a fait l’objet de plus de 200 représentations, dans les deux Allemagne ainsi qu’à Paris. En 1959, l’enregistrement de La Petite renarde rusée sous la direction de Václav Neumann a obtenu le prestigieux Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros, soit la première récompense internationale pour la maison de disque tchécoslovaque Supraphon.

Václav Neumann, photo: ČT

En 1964, Václav Neumann est nommé à la tête de l’Orchestre de Leipzig. Lorsqu'en août 1968, les troupes du Pacte de Varsovie envahissent la Tchécoslovaquie, Neumann démissionne de son poste en signe de protestation. Il revient à Prague et succède ainsi à Karel Ančerl - qui émigre, lui, au Canada - au pupitre de l’Orchestre philharmonique tchèque. Il y restera jusqu’en 1990. Pendant ces plus de vingt ans, il a enregistré principalement les œuvres des compositeurs Antonín Dvořák, Leoš Janáček, Bohuslav Martinů et Miloslav Kabeláč, ainsi que l’œuvre symphonique intégrale de Gustav Mahler.

L’Orchestre philharmonique tchèque avec Václav Neumann au Japon en 1982, photo: 松岡明芳, CC BY-SA 3.0

Homme de courage, Václav Neumann a dirigé l’Orchestre philharmonique lorsqu’il a interprété en janvier 1970 l’oratorio d’Artur Honegger Jeanne d’Arc au bûcher, tel un hommage secret à l’étudiant Jan Palach qui s’était immolé par le feu un an plutôt.

En octobre 1989, le chef d’orchestre a annoncé, pendant une tournée à Stuttgart, qu’il interrompait toute collaboration avec la télévision et la radio tchécoslovaques pour s’opposer à la répression contre les signataires du manifeste dissident Quelques phrases. Václav Neumann a été soutenu par la plupart des musiciens de son orchestre qui allait participer, quelques semaines plus tard, à la révolution de Velours. Václav Neumann est mort cinq ans après avoir pris sa retraite, en septembre 1995 à Vienne.