Votre courrier – une lecture agréable

TPCA in Kolin

Après une assez longue pause, je suis heureux de vous retrouver pour vous présenter la rubrique de la semaine entièrement consacrée à vos lettres, cartes postales, rapports d’écoute ou divers messages que nous avons reçus de votre part ces derniers temps. Place donc à la traditionnelle Boîte aux lettres !

Nous allons commencer par la lettre de nos amis Frédérique et Hervé Brien, de Talence, dans le sud-ouest de la France, car elle traite vraiment d’un sujet d’actualité : la crise économique mondiale. Nos amis nous écrivent : « L’information que vous avez donnée sur la prime à la casse qui ne se fera pas en République tchèque peut nous interpeller. En effet, la raison invoquée est le niveau de production record des constructeurs tchèques qui n’arrivent plus à satisfaire la demande de pays comme l’Allemagne, la France et la Slovaquie. Cela peut paraître paradoxale car l’industrie automobile française et ses sous-traitants subissent de plein fouet la crise… Question : quels sont les types de véhicules produits en République tchèque qui bénéficient de cette situation ? Petite voiture économique, moyenne gamme ou haut de gamme (là, j’en doute) ? Le plus gros constructeur automobile tchèque est Škoda auto et son modèle le plus demandé actuellement est la Fabia. D’ailleurs sa publicité passe souvent sur les chaînes de TV françaises privées. Škoda auto semble bien se porter aussi dans les autres segments, car elle a repris la pleine production de tous ses modèles, le haut de gamme aussi avec la Superb. Elle prépare même la fabrication de son premier 4 x4 de l’histoire ! Pour ce qui est des autres petites cylindrées, elles sont produites par le groupe TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) dans son usine qui se trouve à Kolín, à environ 100 Km à l’est de Prague. Elle fabrique les modèles suivants : la Citroën C1, la Peugeot 107 et la Toyota Aygo. Le troisième constructeur de petites voitures économiques est Hyundai et son usine de Nošovice en Moravie du Nord. Elle compte surtout sur les i30 en version break qui devrait être le modèle destiné à minimiser les effets de la crise. Ce constructeur semble avoir été le moins touché, car il a même relancé l’embauche. Ajoutons encore que, certes, la prime à la casse n’a pas encore été introduite en Tchéquie, mais que le projet est prêt et pourrait être mis en application à l’automne prochain.

Nous remercions bien sincèrement Fabien Battesti de Lambersart, dans le nord de la France pour ses informations sur deux expositions liées à la République tchèque dans le cadre du festival Lille 3000 – Europe XXL. A Lambersart et à Tourcoing, les expositions étaient consacrées à Krehky, un groupe de designers spécialisés dans nouvelle conception d’objets usuels principalement en verre et porcelaine. Notre ami Battesti tient à préciser, cependant que « Ces deux expositions étaient intéressantes du point de vue de la présentation du savoir faire tchèque, mais j’ai trouvé un peu dommage qu’elles ne présentent qu’une vue quelque peu ‘étriquée’ de ce savoir faire ». Nous enverrons naturellement le plus vite possible les QSL confirmant les rapports d’écoute que notre auditeur nous a envoyés et qui nous indiquent une bonne réception dans sa région.

Comme beaucoup d’autres auditeurs, Emile Christian Dushime de Yaoundé au Cameroun, nous a fait part de la satisfaction qu’il a éprouvée en écoutant nos programmes du week-end pascal, surtout « Un peu de musique quand même », le lundi. Il nous écrit : « Merci pour le bonheur partagé en ce lundi de Pâques. En écoutant la musique proposée dans la rubrique, je me suis senti en pleine harmonie avec la mélodie, le rythme et le tempo en raison de la vivacité des instruments et des musiciens. Sincèrement, je crois que c’est le plus grand cadeau que Radio Prague ait pu nous servir à Pâques ! Félicitations pour la bonne cause ! » Merci de ces paroles encourageantes à notre ami de la lointaine Afrique.

Un grand merci à Roger Roussel du Canada, plus exactement de l’Acadie et de la très belle carte postale de cette région. Il recevra sous peu les QSL confirmant ses rapports d’écoute. Philippe Marsan est au rendez-vous comme d’habitude et nous le remercions de la carte d’Arcachon et des rapports d’écoute. Le reste de sa lettre sur les antennes sera présentée dans le 73’ de Radio Prague. Nous avons bien noté le changement d’adresse de notre auditeur Daniel Lautrey qui habite désormais à Gevrey Chambertin… une très belle région viticole ma foi ! Pour la fête du club lorrain, le dernier week-end de juin, nous avons fait le nécessaire auprès des services techniques et vous recevrez, cher Marcel Lecerf, de la documentation et autres pour la célébrer dignement ! Avant de nous quitter, nous vous invitons à participer au concours 2009 de Radio Prague, dont voici les conditions :

Quelle date, quelle époque ou quel événement de l’histoire tchèque vous a le plus impressionné ?

L’auteur de la meilleure réponse sera récompensé par un séjour d’une semaine pour deux personnes à Prague. Les auteurs d’autres réponses intéressantes gagneront des cadeaux et des objets offerts par Radio Prague.

Les meilleures réponses seront publiées dans nos émissions et sur notre site web www.radio.cz pendant le week-end du 27 au 28 juin 2009. Vous pouvez tenter votre chance et nous envoyer vos réponses jusqu’au 12 juin 2009 à l’adresse suivante : Český rozhlas 7 - Radio Prague Vinohradská 12

120 99 Prague 2

République tchèque

Vous pouvez aussi les envoyer par courriel à l’adresse : cr@radio.cz Le grand prix pour le gagnant est offert par le sponsor du concours : l’Hôtel Ungelt, hébergement au cœur de Prague.

Il est maintenant temps de refermer notre boîte aux lettres et à la semaine prochaine, sur Radio Prague, pour une nouvelle édition avec une ou un de mes collègues !