Week-end sportif

Roman Sebrle, photo: CTK
0:00
/
0:00

Athlétisme : quatre médailles, c'est le bilan de la sélection tchèque à l'issue des championnats d'Europe qui ont pris fin à Göteborg, en Suède, dimanche - Football : 3e journée du championnat tchèque de première division...

Athlétisme : quatre médailles, c'est le bilan de la sélection tchèque à l'issue des championnats d'Europe de Göteborg

Roman Sebrle, photo: CTK
Grâce à un lancer à 65,64 m, Barbora Spotakova a terminé, dimanche, deuxième du concours du javelot. Même s'il ne lui a manqué que 18 petits centimètres pour battre l'Allemande Steffi Nerius, nouvelle championne d'Europe de la discipline, la Tchèque a offert à son pays la quatrième et dernière médaille de ces championnats, après l'or de Roman Sebrle au décathlon, l'argent de Tomas Janku au saut en hauteur et le bronze de Jan Zelezny, lui aussi au javelot. Même si au classement des nations, la République tchèque ne termine qu'à la onzième place, le nombre total de médailles obtenues est le plus important depuis les championnats d'Europe d'Athènes en 1982.

A 24 ans, c'est la première performance de marque de Barbora Spotakova dans une grande compétition. Samedi, déjà, lors des qualifications, cette étudiante en écologie avait battu son propre record de République tchèque avec un lancer à 66,12 m. Une performance qui, le lendemain, lui aurait permis de monter sur la première marche du podium. Pourtant, en finale, Barbora Spotakova réussit son meilleur lancer dès la pemière série, mais Steffi Nerius passait devant elle à son quatrième essai avec 65,82 m. Dès lors, la Tchèque ne parvenait plus à retourner la situation, comme elle l'a expliqué à l'issue du concours :

Barbora Spotakova, photo: CTK
« Je sais que Steffi est une incroyable concurrente. Je la craignais et j'ai eu raison, mon intuition me disait qu'elle était capable de trouver son second souffle car elle se bat toujours jusqu'au bout. Après son quatrième essai, je n'étais plus été capable, sous la pluie, de rassembler mes forces pour la dépasser. Il ne m'a manqué que quelques centimètres, c'est vrai, mais je regrette d'avoir mal lancé, le javelot a volé trop haut. »

Déçue sur le coup d'être passée si près, à quelques centimètres, d'un grand exploit, Barbora Spotakova faisait toutefois partager son bonheur une fois descendue du podium :

« C'est une grande joie. Ma devise est d'être patiente et de continuer à travailler consciencieusement et ensuite, les résultats arrivent. Mais je ne peux pas tout vouloir d'un seul coup. Je fais déjà une très belle saison et tout ne peut pas être parfait. Si tel était le cas, ce serait même étrange. »

Quoiqu'il en soit, alors que Jan Zelezny, légende du javelot avec ses trois titres olympiques et son record du monde, dispute son ultime saison, la discipline a peut-être trouvé une de ses successeurs en République tchèque. Mais pour cela, Barbora Spotakova devra confirmer dès l'année prochaine lors des championnats du monde.

Football : 3e journée du championnat tchèque de première division

Photo: CTK
La troisième journée du championnat tchèque de football de première division était disputée ce week-end. Après avoir concédé un match nul (0-0) à domicile, mercredi dernier, contre le Spartak Moscou à l'occasion du match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, le Slovan Liberec a réalisé une très bonne opération en s'imposant (2-0), dimanche soir, sur le terrain du Slavia Prague, autre prétendant aux places d'honneur. Grâce à cette troisième victoire consécutive obtenue sur le même score de 2 à 0, le champion en titre occupe déjà la place de leader au classement avec neuf points, pour le plus grand plaisir de son attaquant Zbynek Pospech :

Photo: CTK
« Si nous pouvions gagner tous nos matches de championnat 2 à 0, nous serions forcément très satisfaits. Cette fois, c'est bien de prendre les trois points de la victoire, surtout face au Slavia qui joue un très bon football sur sa pelouse. De notre côté, nous avons pratiqué le style de jeu qui nous convient à l'extérieur comme à domicile. Notre premier but dès le début de match nous a beaucoup aidés et je pense que cela est alors devenu plus difficile pour le Slavia de poser son jeu. Leurs défenseurs ont fait des erreurs, ce dont nous avons su profiter pour inscrire le second but puis contrôler le match jusqu'au bout. »

Derrière Liberec, à deux points, on retrouve l'autre représentant tchèque engagé en Ligue des champions, Mlada Boleslav, qui s'est d'ailleurs lourdement incliné (5-2) à Istanbul, en Turquie, contre Galatasaray, compromettant ainsi fortement ses chances de qualification pour la phase de groupes de la plus prestigieuse des coupes européennes. Samedi, devant son public, l'équipe de Bohême centrale, surprise de la saison dernière, n'a pu faire mieux que match nul (0-0) contre Viktoria Plzen, formation du bas de tableau. Le Slavia Prague, malgré sa défaite, garde la troisième place avec six points, tandis que le Sparta n'occupe que la sixième place après son nouveau match nul et vierge concédé sur le terrain de Jablonec. A noter que le milieu de terrain français Ludovic Sylvestre a été titularisé comme pour chaque rencontre depuis le début du championnat et a figuré une nouvelle fois parmi les meilleurs éléments du club pragois.