Zlute lazne

Les Bains jaunes, photo: www.gozlutelazne.cz
0:00
/
0:00

On est en plein été, un été torride. Le soleil tape fort, la chaleur est écrasante. Les pavés dans les rues de Prague sont brûlants, le macadam goudronné coule presque. Certains quartiers désertés font ville fantôme, les trois quarts des habitants partis en vacances. Pourtant la chaleur ne décourage pas les touristes. Ils sont là, bien présents, à traverser le pont Charles et à se balader dans les rues surchauffées de la Vieille Ville.

Photo: CTK
On est en plein été, un été torride. Le soleil tape fort, la chaleur est écrasante. Les pavés dans les rues de Prague sont brûlants, le macadam goudronné coule presque. Certains quartiers désertés font ville fantôme, les trois quarts des habitants partis en vacances. Pourtant la chaleur ne décourage pas les touristes. Ils sont là, bien présents, à traverser le pont Charles et à se balader dans les rues surchauffées de la Vieille Ville. Tout de même, certains touristes peuvent être saturés par les cathédrales, les églises baroques et tous ces monuments magnifiques. Se plonger dans l'eau rafraîchissante n'est pas si mal, par une journée dépassant les 30 degrés. Nous allons vous faire découvrir, chers auditeurs, une plage originale qui diffère de la banalité des piscines surpeuplées. Il s'agit de Zlute lazne - les Bains jaunes. Cette plage est pratiquement un monument. Ouverte en 1910, elle fut divisée en deux parties : les Bains jaunes et les Bains bleus, d'après la couleur des clôtures et des cabines. Aujourd'hui, on retrouve ces couleurs à l'entrée, la clôture a été traditionnellement repeinte en jaune, des petits riens par-ci, par-là sur la plage, sans oublier le Café bleu qui se trouve également sur la plage.

Au début du siècle il y avait beaucoup de plages au bord de la Vltava. La plus connue était située au bas des fameux rochers de Barrandov. Dans les années trente, c'était un endroit très « dans le vent », lieu de rencontre des stars de cinéma et de la crème de Prague. Zluté lazne - les Bains jaunes suivaient de près. On venait, on mattait, on draguait ouvertement. Elle et lui se rencontraient et après avoir conclu disparaissaient dans les cabines. Enfin, c'était la plage de l'amour. Les cabines étaient une chose précieuse, elles s'héritaient de génération en génération !

Pendant la crue en 2002, la plage a été presque entièrement détruite, près de 400 cabines légendaires ont fini dans les flots déchaînés de la Vltava. Après la baisse des eaux, il était évidemment nécessaire de reconstruire l'ancienne plage. C'est la société Taiko qui s'est chargée de cette tâche importante et difficile. On a enchaîné sur les quelques restes, comme les WC, le bâtiment administratif, le dépôt etc. De grands travaux à investissement important ont été effectués. Le résultat est plus que satisfaisant : un café Internet, un jeu de ping-pong, un jeu d'échec gigantesque, un espace pour faire du roller, deux piscines pour enfants, dont l'une destinée uniquement pour petits pédalos et bien d'autres endroits pour s'éclater attendent les visiteurs. On a même réservé un coin aux amateurs de nudisme.

La plage est recouverte en majeure partie d'herbe et une partie de sable. Au cours des travaux de reconstruction on a évoqué l'idée d'une grande piscine devant être placée sur un énorme bateau amarré à côté de la plage, mais finalement il n'en sera rien. Le gérant nous a informé que cela nécessitait un investissement trop lourd et qu'un petit lac à fond de sable était en vue pour l'année prochaine. L'eau serait filtrée et proviendrait de la Vltava. Mais là encore ce n'est pas tout à fait sûr et certain. N'empêche que l'endroit est agréable. La Vltava est relativement propre car la plage se trouve tout aux abords de la capitale. Sauf que l'eau est toujours un peu fraîche, dépassant rarement les 19 degrés.

Sinon, il y a quelques restaurants et stands avec rafraîchissements. Pendant la Coupe de monde, un grand écran était placé dans un des restaurants ouverts pour permettre aux clients de suivre les matches de foot. Au mois de juillet-août, des concerts, des boîtes et d'autres activités intéressantes sont au programme. A part tout cela, il y a deux grands restaurants très classe, les Delphes et le Sultan, donnant sur la plage, mais il faut être plutôt habillé pour y rentrer.. Les clients de ces restaurants viennent jeter un coup d'oeil sur la plage Zlute lazne - les Bains jaunes. Mais évidemment, il n'est pas interdit aux clients de la plage d'y rentrer, à condition d'être habillé correctement.

Probostska jezera et Lhota

Le lac de Probost, photo: Štěpánka Budková
Il y a encore deux autres endroits idéals pour la baignade que nous aimerions vous faire découvrir, chers auditeurs. Sauf qu'ils ne sont pas à Prague, mais tout de même à proximité de la ville et très appréciés par les praguois. Il s'agit de Probostska jezera - les lacs de Probost et du lac de Lhota. Les lacs de Probost se trouvent au nord de Prague dans la plaine de l'Elbe. C'est aux environs de la ville historique Stara Boleslav, où fut assassiné en 935 le prince saint Venceslas à l'entrée de l'église, et de Brandys nad Labem.
Photo: Štěpánka Budková
A l'origine, il y avait une carrière de sable et de gravier. Actuellement, il y a des lacs à eau limpide que l'on peut traverser à la nage et qui sont reliés à l'Elbe par un petit canal. Les plages sont soit sablonneuses, de sable et de gravier ou par endroit, recouvertes d'un tapis d'herbe. Les arbres et les arbustes ajoutent à ces lieux une touche de romantisme. Il y a également un camping et quelques stands de rafraîchissements.

Le lac de Lhota, photo: Mirek256, CC BY 3.0 Unported
Le deuxième endroit, le lac de Lhota, est tout comme les lacs de Probost, situé à une vingtaine de kilomètres de Prague, près de Stara Boleslav et de Brandys nad Labem. Là aussi, il y avait jadis une carrière de sable, fondée en 1965 pour servir à la construction de l'autoroute et du métro. Le gisement a été condamné en début des années 80. La profondeur du lac atteint par endroit quatorze mètres. Sous le régime totalitaire, une première plage publique nudiste a été ouverte sur le lac Lhota. Mais il y a deux désavantages. Par rapport au lacs de Probost, il y a souvent trop de monde au lac de Lhota et le sable dessèche un peu la peau, donc il faut s'équiper d'une crème traitante. Par contre les lacs de Probost ont tendance à se recouvrir d'un tapis végétal lorsqu'il fait très chaud pendant trop longtemps. Mais se sont des endroits délicieux où on apprécie vraiment la baignade.

10
50.187868000000
14.658941000000
default
50.187868000000
14.658941000000
50.049354520000
14.414260970000