Allo SOS Corruption : nouvelle hotline anti-pots de vin

r_2100x1400_radio_praha.png

199 : c'est le nouveau numéro de téléphone anti-corruption en République tchèque. Une hotline mise en place pour permettre aux témoins de cas de corruption de les dénoncer et d'être conseillés sur les procédures à suivre.

Michal Sticka
Cette nouvelle ligne téléphonique anti-corruption est opérée par la branche tchèque de l'ONG Transparency International, qui a remporté l'appel d'offres du ministère de l'Intérieur.

« Grâce à cette ligne, les citoyens peuvent obtenir une aide juridique gratuite », indique Michal Sticka, de Transparency International. Pour le ministre de l'Intérieur Ivan Langer, cette ligne est également un moyen d'avoir des statistiques sur le niveau de la corruption dans le pays et les domaines les plus concernés.

Les usagers pourront notamment obtenir des renseignements sur les démarches à suivre pour porter plainte. La police ne sera pas automatiquement mise au courant des affaires dénoncées, Transparency International s'étant assurée que les informations confidentielles ne seraient pas transmises.

Mirek Topolanek, photo: CTK
L'opposition a critiqué le fait que l'ONG travaille sur ce projet avec le ministère de l'Intérieur. « Si Transparency se veut être une organisation indépendante, alors cette association n'est pas bonne », dit Marie Benesova, du Parti social-démocrate.

Transparency International, selon son site internet, est présente dans près de 90 pays, mais apparemment le cas tchèque et cette hotline opérée pour le ministère de l'Intérieur est unique. Pour le Premier ministre Mirek Topolanek, « il ne s'agit pas d'une alliance entre le ministère et l'ONG, mais il s'agit d'un projet bâti en commun, ce qui est une grande différence. »

La hotline 199 est désormais ouverte tous les jours ouvrables entre 9 et 17 heures. Des messages peuvent être laissés sur le répondeur.