Bénéfice record pour Škoda Auto en 2015, qui va embaucher 2 000 nouveaux employés

Photo: Archives de Škoda Auto

Le constructeur automobile Škoda Auto a annoncé une augmentation de son bénéfice de 6,5% en 2015, à 19,1 milliards de couronnes (soit 708 millions d’euros). Le chiffre d’affaires du groupe a également augmenté de 6,2%, à 332 milliards de couronnes (12,49 millions d’euros). A titre de comparaison, le bénéfice net de Škoda Auto en 2014 s’était élevé à 18,4 milliards de couronnes. A côté de ces bons résultats, l’entreprise a annoncé l’embauche prévue de nouveaux employés en 2016.

Photo: Archives de Škoda Auto
Parmi les facteurs expliquant cette croissance des bénéfices, notamment l’augmentation des ventes de véhicules et l’optimisation des dépenses, a avancé un membre de la direction de Škoda Auto, responsable des finances, Winfried Krause.

L’an dernier, Škoda Auto a en effet connu un chiffre de record de ventes de véhicules, avec 1 055 500 voitures vendues, soit une augmentation d’1,8%, la maintenant à 1,4% des parts de marché au niveau mondial.

En 2015, l’entreprise tchèque, membre du groupe Volkswagen, a vendu 430 900 véhicules en Europe de l’Ouest (soit 4,3% de plus qu’en 2014), en Chine 281 700 véhicules (+0,1%). En Russie, au contraire, les ventes ont baissé d’un tiers, pour atteindre 55 000 véhicules écoulés. De manière générale, l’Europe de l’Est (Russie exceptée) a connu une baisse de 6% à 32 700 véhicules. En Europe centrale, au contraire, les ventes ont connu une croissance de 15% avec 172 100 véhicules vendus.

A noter encore que cette année, le constructeur automobile tchèque prévoit d’embaucher 2 000 personnes. Le nombre d’employés de chez Škoda s’élève en tout à 28 500 personnes. L’embauche de nouveaux employés prévue en 2016 est notamment liée à l’agrandissement de l’usine de Kvasiny et à la production du tout nouveau modèle de SUV de la marque. Une annonce faite par Bohdan Wojnar, membre de la direction et responsable des ressources humaines.

A l’heure actuelle, Škoda Auto emploie environ 27 000 personnes, dont 2 000 étrangers, dans ses usines tchèques.