Caprices de la météo

r_2100x1400_radio_praha.png

Bien que jeudi matin, une grande partie des routes sur le territoire tchèque soit redevenue normale pour la circulation, les problèmes subsistent dans nombre de régions, surtout dans les montagnes. En plaine pourtant, des grandes villes comme la capitale Prague ou Brno, en Moravie ont connu de graves difficultés. Les automobilistes, mais aussi les piétons avaient bien du mal à circuler, car les routes et les trottoirs étaient couverts de verglas. Le problème était que la pluie continuait à tomber, depuis mardi soir, et qu'elle gelait immédiatement. Pour les jours à venir la météo se fait plus clémente avec une légère hausse des températures. On peut dire que cette météo est vraiment des plus capricieuses, ces derniers temps. Selon les spécialistes, l'année 2000 a été, en Tchéquie, la plus chaude des 225 dernières années. La moyenne des températures a été de 11,78 degrés, alors que la normale à long terme est de 9,44 degrés. D'après Bedrich Moldan, directeur du Centre de l'Université Charles pour les questions de l'environnement, ce phénomène n'est pas une preuve de l'échauffement global de la planète, mais c'est bien un témoignage des plus véridiques.