Conférence Tomas Garrigue Masaryk

r_2100x1400_radio_praha.png

Lors de la conférence internationale «Tomas Garrigue Masaryk - un intellectuel européen en politique » qui s'est tenue vers la fin de la semaine dernière à Paris, Bernard Michel, professeur à la Sorbonne de Paris 1, a présenté le portrait en pied du premier président tchécoslovaque. Je l'ai invité au micro pour parler du legs de Masaryk pour aujourd'hui, époque marquée par l'architecture d'une Europe nouvelle.

Resumé de l'entretien: Ce qui a toujours caractérisé Masaryk, c'était l'importance de l'Etat, qu'il mettait au-dessus de la nation, et la volonté d'utiliser la nation non seulement comme le moyen en vue de réaliser uniquement des aspirations nationales mais de passer à un stade supérieur. La création de l'Etat, chez Masaryk, n'est pas du tout incompatible avec l'idée européenne mais au contraire elle préparait la réalisation d'une unité plus large. Son insistance sur l'Etat nous rappelle que l'Europe ne doit pas détruire les Etats. Elle doit permettre une collaboration nouvelle entre les Etats tout en préservant le cadre étatique absolument indispensable dans tous les cas.