Du courrier électronique, mais aussi des lettres manuscrites

Photo: Sanja Gjenero / Stock.XCHNG

Des rapports d’écoute, des messages, des cartes postales, tel est le contenu de notre boîte aux lettres d’aujourd’hui. Avant d’en tirer quelques extraits et de vous les présenter, nous voulons remercier chaleureusement tous leurs auteurs.

Photo: Sanja Gjenero / Stock.XCHNG
Commençons par la lettre qui nous a été adressée par un auditeur belge qui a tout récemment visité, avec sa femme, la République tchèque et que nous avons également eu l’occasion d’accueillir dans nos locaux. M. Bernard Leblicq nous a à ce sujet écrit :

« Je suis un très fidèle auditeur et lecteur des nouvelles de Radio Prague en français et ce parce que je suis un éternel amoureux de la République tchèque et de Prague où je me rends dès que je peux et dernièrement, pour la vingt-deuxième fois. Je me dis souvent qu’il faut vous féliciter pour la qualité des informations que j’ai ainsi le plaisir de lire chaque jour... J’ai eu le plaisir aussi de rencontrer à deux reprises la rédaction francophone qui m’a aimablement accueilli dans ses locaux et ai pu m’entretenir notamment avec Anna Kubišta qui m’a donné quelques ‘tuyaux’ utiles, notamment le nom de quelques restaurants à découvrir en dehors de ceux trop fréquentés par les touristes ».

Plus loin, notre auditeur belge constate que dans les nouvelles, il y avait question du mariage d’Anna. Supposant qu’il s’agit bien d’elle, il trouve qu’il serait sympa de le lui confirmer pour qu’il puisse lui adresser un petit message à cette occasion. Eh bien, nous pouvons confirmer que c’est effectivement Anna Kubišta qui vient de se marier et ajoutons que presque toute notre équipe a eu le plaisir de participer à la belle et joyeuse fête de noces.

M. André Biot est un autre auditeur belge qui nous écoute et qui nous écrit régulièrement. Ces derniers temps, nous avons reçu de sa part plusieurs rapports d’écoute détaillés qui n’ont pas été accompagnés, pour une fois, de commentaire. Nous espérons que dans un de ses prochains courriels, nous aurons le plaisir de lire aussi ses éventuelles remarques concernant nos programmes ou des questions sur la République tchèque.

M. Paul Jamet, quant à lui, nous a envoyé, outre quatre rapports d’écoute, une lettre manuscrite dans laquelle nous avons pu lire :

« La belle saison invite à parler des fleurs, surtout du rapport des femmes tchèques avec les fleurs. J’imagine que l’on leur offre des fleurs et qu’il existe mille et une occasions de le faire. La République tchèque produit-elle beaucoup de fleurs ? Si oui, principalement laquelle ? Pour certaines fleurs, telles la rose, le marché est devenu mondial. »

Merci pour cette courte note florale et voici notre brève réponse à la question s’y rapportant... La production florale en République tchèque connaît actuellement une certaine renaissance, celle-ci ayant augmenté cette année de 1% par rapport à l’année précédente. La plus répandue est la production de différentes fleurs et plantes pour balcons et terrasses. A la différence d’une grande partie des pays européens, c’est aussi la consommation des fleurs qui est en Tchéquie en hausse. Un Tchèque dépense en moyen plus de 990 couronnes (l’équivalent de près de près de 40 euros) par an pour acheter des fleurs. L’œillet, la rose, la tulipe, les gerbera, voilà les fleurs que les femmes tchèques apprécient le plus.

M. Roger Roussel du Canada a accompagné son rapport d’écoute de quelques mots flatteurs :

« Je suis toujours très heureux de vous faire parvenir un rapport de vos émissions. En effet, comme toujours, vous préparez des émissions de qualité. Je ne peux que vous souhaiter de continuer votre excellent travail ».

L’affaire autour de l’alcool frelaté en République tchèque, la mort de plus d’une vingtaine de personnes intoxiquées, la prohibition, voilà le thème numéro un de l’actualité tchèque de ces derniers jours. Nous avons pu constater que certains d’entre vous l’ont déjà mentionné dans vos rapports d’écoute, ce dont témoigne par exemple celui qui nous a été adressé par M. Guy Le Louet de France.

Dans la dernière édition du Courrier des auditeurs, nous avons donné entre autres la parole à Hervé Brien qui nous a informés d’un important événement sportif qui allait se dérouler les 15 et 16 septembre sur le stade de Talence, en France. Voici ce qu’il nous a signalé au lendemain de cette épreuve à laquelle ont assisté aussi des sportifs tchèques :

« Le Décastar s'est terminé dimanche soir sur les victoires de Hans Van Alphen dans le décathlon et de Lyudmyla Yoshypenko dans l'heptathlon.Vos deux représentants améliorent leur meilleure performance avec 20 points de plus pour Adam Helcelet qui termine à une très belle 3ème place et 7 points de plus pour Barbora Špotáková qui elle termine 6ème. Du beau monde pour les accompagner : Tomáš Dvořák et Libor Varhaník, Président de la Fédération tchèque d'athlétisme, étaient là. Etant bénévole sur le stade, j'ai pu échanger quelques mots avec Adam, Barbora, Tomáš, Libor et le coach de Barbora tout au long de ces deux jours et prendre de nombreuses photos. Des personnes charmantes et très accessibles surtout avec de bon matin, quand le stade est pratiquement vide, un grand ‘Dobrý den’ qui les faisait beaucoup rire... Un autre point : j'ai pu enfin avoir des autographes de Tomáš sur des photos datant de son dernier décathlon de 2006. Un grand moment d'émotion pour lui et moi... Pour terminer ce petit courriel, le record du stade est bien tombé au 1er essai de Barbora avec un jet à 60,90m. Nous attendions tous beaucoup plus ainsi que Barbora, mais la fatigue était là à la fin de cette 2ème journée. Le principal est atteint : son nom figurera désormais au record du stade ! Deux superbes journées. »

Merci, Hervé Brien, pour ce compte-rendu, merci également pour la carte postale que vous nous avez précédemment envoyée d’Edimbourg et que nous avons obtenue avec un certain retard, merci vous toujours, chers amis, qui nous avez écrit et qui nous avez permis de préparer cette émission.


Et pour terminer, comme toujours, nous vous invitons à tester vos connaissances sur la République tchèque grâce à notre concours qui vous propose chaque mois une nouvelle question.

La question du mois de septembre est la suivante : Cette année, 110 ans se sont écoulés depuis la naissance du compositeur tchèque, auteur de la célèbre polka Škoda lásky, traduite dans de nombreuses langues. Comment s’appelait-il ?

Parmi les bonnes réponses, 6 vainqueurs seront tirés au sort et recevront un prix. Envoyez vos réponses avant la fin du mois à l’adresse suivante : cr@radio.cz