Du nouveau dans l'affaire Zelezny

r_2100x1400_radio_praha.png

En un mot, c'est le directeur de la télé privée Nova, de son nom Vladimir Zelezny, aujourd'hui l'un des hommes les plus riches de la République tchèque. Il s'agit d'une affaire à la complexité extrême, qui connaît actuellement un rebondissement. Rappel :

Vladimir Zelezny, depuis plusieurs semaines mis en demeure, par une commission d'arbitrage, de payer 27 millions de dollars à son ex-associé, la société CME des Bermudes, ne s'est pas exécuté dans les délais impartis. Du coup, le tribunal tchèque constate la défaillance qui doit en toute logique faire courir les intérêts moratoires.

Contre cela, la position de Zelezny est la suivante : à cette demande en paiement, il oppose un autre paiement, 28,5 millions de dollars, qu'il aurait déboursés à la fondation Astrona du Liechtenstein, précisément, prétend-il, en réparation de dommages boursiers provoqués par l'associé demandeur CME.

Nouveau coup de théâtre dans la presse de ce jeudi, le procureur général du Liechtenstein vient d'ouvrir une instruction sur la validité de cette transaction et sa conformité avec le droit de la principauté.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture