Économie/Commerce

Photo: CTK
0:00
/
0:00

Signature du contrat entre les autorités tchèques et Hyundai - La couronne tchèque au plus haut - Du combustible russe pour la centrale de Temelin - Hitachi et Matsushita envisageraient de gros investissements en République tchèque - Bouygues Construction rachète VCES - Lactalis rachète Promil

Signature du contrat entre les autorités tchèques et Hyundai Motor

Photo: CTK
Le constructeur automobile coréen Hyundai Motor a signé jeudi avec les autorités tchèques le contrat de construction d'une usine à un milliard d'euros, soit l'un des plus importants investissements directs dans l'histoire du pays. Cet accord met fin à six mois de pourparlers. Les discussions ont été troublées par le scandale de corruption qui éclabousse le conglomérat coréen, qui vise le cinquième rang mondial d'ici 2010 contre le septième actuellement. Selon les autorités tchèques, les premières voitures sortiront de l'usine début 2009 au plus tard. Le site produira 300.000 voitures et 600.000 transmissions par an et emploiera 3.500 salariés d'ici 2010, quand il tournera à pleine capacité. Le calendrier risque cependant d'être perturbé par l'arrestation du président de Hyundai Chung Mong-koo, qui a été inculpé de détournement de fonds.

La couronne tchèque au plus haut

La couronne tchèque a pulvérisé des records historiques de vigueur aussi bien face à l'euro qu'au dollar la semaine dernière. Sur un an, la couronne s'est appréciée de plus de 7 % face à la monnaie unique et de 9 % vis-à-vis du dollar, grâce au dynamisme de l'économie tchèque, dont la croissance dépasserait 8 % au premier trimestre, attirant comme un aimant les capitaux étrangers. Ces nouveaux records ont été enregistrés après l'annonce d'un excédent de la balance des paiements courants deux fois plus important qu'anticipé, de 3,04 milliards de couronnes en mars.

Du combustible russe pour Temelin

La société publique russe Tvel, spécialiste du combustible nucléaire, a annoncé mercredi qu'elle avait décroché un contrat sur 10 ans pour la fourniture de combustible à la centrale nucléaire tchèque de Temelin au terme d'un appel d'offres. Les responsables de Tvel et ceux de la compagnie électrique tchèque CEZ Group, ont signé mardi à Prague un contrat pour la livraison au total de 400 tonnes de combustible nucléaire à partir de la fin 2009 : c'est ce que précise la société russe dans un communiqué sans dévoiler le montant du contrat. Les Russes ont remporté ce contrat devant les Américains de Westinghouse, qui fournissait jusqu'ici du combustible aux deux réacteurs de Temelin et était également candidate à cet appel d'offres. Tvel fournit également du combustible nucléaire à la centrale de Dukovany en Moravie.

Hitachi et Matsushita envisageraient de gros investissements en République tchèque

Photo: CTK
Les groupes japonais d'électronique Hitachi et Matsushita Electric Industrial pourraient investir jusqu'à 1,2 milliard d'euros en République tchèque, rapportait mardi le quotidien économique Hospodarske Noviny. Un potentiel consortium Hitachi-Matsushita chercherait à implanter sur place une usine de fabrication de téléviseurs à cristaux liquides (LCD) et de composants électroniques haut de gamme. La première phase de l'investissement d'Hitachi-Matsushita pourrait permettre de créer 2.000 à 4.000 emplois dans le pays et 12.000 au total ensuite. Matsushita, premier fabricant mondial d'électronique grand public, qui détient notamment la marque Panasonic, a déjà implanté des usines produisant des téléviseurs et des autoradios en République tchèque.

Bouygues Construction rachète VCES

Bouygues Construction, filiale du groupe Bouygues, a annoncé la semaine dernière le rachat pour un montant non communiqué de la société tchèque VCES. Cette société emploie 1.100 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros l'an dernier. Le chiffre d'affaires de Bouygues Construction était de 200 millions d'euros en Europe centrale, soit 8% de ses ventes à l'international, souligne le groupe dans un communiqué

Lactalis rachète Promil

Le groupe mayennais Lactalis vient d'acquérir Promil, une société située en République tchèque, qui fabrique principalement du fromage. En 2005, l'entreprise en a produit 8.500 tonnes. Promil est leader du marché du fromage râpé et deuxième sur celui des tranches, avec un chiffre d'affaires supérieur à 30 millions d'euros et 204 personnes employées. Lactalis montre ainsi sa détermination à s'implanter dans la zone des pays d'Europe centrale.