En 2021, récolte de houblon record depuis 25 ans

2021 a été une année record pour la récolte de houblon en Tchéquie depuis un quart de siècle : grâce à un rendement moyen record de 1,67 tonne par hectare, la récolte a augmenté de 40,2 % par rapport à 2020 pour atteindre plus de 8 300 tonnes, a annoncé il y a quelques jours l'Institut central d'inspection et d'essais agricoles (ÚKZÚZ).

Selon l'Institut, le mois de juin de cette année a été marqué par de fortes précipitations, avec plus de 150 mm tombés au total sur certains sites. « Le retard de croissance, qui s'élevait à 14 jours au cours du mois de mai qui a été particulièrement froid, s'est presque stabilisé en raison de la hausse des précipitations et des températures », a déclaré sa porte-parole, Ivana Kršková. Le mois de juillet s’est également caractérisé par des précipitations plus abondantes, tandis que les températures ont été moyennes pour le mois.

« Ce régime météorologique favorable, surtout dans la seconde moitié de la saison de croissance, a eu un effet positif sur la croissance et le développement des plantes et des têtes de houblon dans la plupart des sites (...). Cela a également influencé la production de têtes de houblon, qui est historiquement l'une des plus élevées, malgré plusieurs tempêtes qui ont endommagé une partie du houblon », a-t-elle ajouté.

Michal Kovářík, secrétaire de l'Association tchèque des producteurs de houblon, confirme ces estimations. « Le houblon récolté se caractérise par une très bonne qualité pour ce qui est utile à la brasserie. Le niveau des rendements dans les années à venir dépendra de nombreux facteurs, notamment de la météo », a-t-il déclaré à l’agence de presse tchèque ČTK.

Au cours des dix dernières années, la production de houblon a connu des fluctuations annuelles importantes en raison de la volatilité des conditions météorologiques et des pénuries d'eau, selon les producteurs. En 2012, les exploitations tchèques de houblon ont produit 4 300 tonnes, quatre ans plus tard plus de 7 700 tonnes, alors que les superficies n'ont évolué que de 8,5 %. Les producteurs de houblon ont dû abandonner certaines zones au cours de la dernière décennie en raison de la baisse du niveau des eaux souterraines.

La République tchèque est l'un des leaders mondiaux de la production de houblon. Ces dernières années, la demande a dépassé l'offre et les producteurs ont eu du mal à augmenter les surfaces cultivées. Ils se sont également heurtés à des problèmes pour acquérir des terres supplémentaires pour les exploitations de houblon, selon des représentants de la filière. L'Institut central d'inspection et d'essais agricoles a déclaré cet été que la superficie récoltée par les exploitations de houblon cette année avait augmenté de 4,9 hectares par rapport à l'année dernière, pour atteindre 4 971 hectares.