Il y a 100 ans naissait le papa de La Petite Taupe

La Petite Taupe, photo: Barbora Němcová

Aimée des tout petits dans de nombreux pays du monde, héroïne d’une série télévisée d’animation avec laquelle, aujourd’hui encore, tous les enfants tchèques continuent de grandir, la Petite Taupe – Krtek ou Krteček en tchèque – doit son existence à un monsieur à l’imagination débordante. Son inventeur, Zdeněk Miler, est né le 21 février 1921.

Zdeněk Miler,  photo: ČT

Si c’est à Kladno, ancienne ville industrielle située dans les environs de Prague, que Zdeněk Miler a vu le jour, c’est à Zlín, en Moravie de l’Est, ville que les usines de chaussures Baťa ont rendu célèbre, dans ses ateliers de cinéma, que Zdeněk Miler a commencé sa carrière d’illustrateur et de réalisateur de dessins animés.

Après la guerre, en 1945, c’est à Prague, dans les studios Barrandov, sous la direction d’un certain Jiří Trnka, considéré comme un des maîtres du cinéma d’animation en Tchécoslovaquie, que le jeune apprenti Zdeněk Miler poursuit sa formation. C’est là aussi qu’il se fera peu à peu connaître au monde.

Zdeněk Miler,  photo: ČT

La Petite Taupe ne parle pas, et c’est pourquoi tous les enfants la comprennent

Zdeněk Miler est déjà l’auteur de plusieurs courts-métrages lorsqu’il crée sa petite taupe. Aussi parfois appelée Taupek en français, elle deviendra une grande star de cinéma. A l’origine de cet immense succès, une réflexion pour une commande d’un film éducatif sur le processus de fabrication des vêtements. Zdeněk Miler cherche un animal qui pourrait devenir le héros de son film et se rend compte que Walt Disney a déjà mis en scène pratiquement tous les animaux dans ses productions. Enfin, pas tout à fait quand même, comme il le racontera plus tard :

Le Petit Taupe,  photo: ČT

« Je suis allé chercher l’inspiration dans une forêt. Je me promenais, le jour tombait et je continuais de chercher en vain une idée originale. Puis en sortant de la forêt et en marchant dans un champ, j’ai trébuché et suis tombé. C’est en me retournant que que j’ai vu que mon pied avait accroché une taupinière. Et c’est là que je me suis qu’une taupe ferait l’affaire. »

On le sait, La Petite Taupe a depuis fait bien plus que ça. Intitulé « Jak krtek ke kalhotkám přišel » (« Comment la Petite Taupe a confectionné son pantalon »), le premier épisode sortira en 1957. Bien plus belle que l’animal ne l’est en réalité, La Petite Taupe, avec son petit museau rouge et son plastron clair, est le fruit d’un an de dessins plus ou moins réussis et recommencés.

Le Petit Taupe,  photo: Barbora Němcová

Par la suite, près de cinquante autres épisodes seront produits, jusqu’au début des années 2000, toujours avec cette simplicité géniale qui deviendra la marque de fabrique de l’œuvre et, du coup, le même immense succès. Jamais indifférente au sort de ses amis et du monde qui l’entoure, La Petite Taupe traitera pourtant parfois de sujets plus graves que la confection d’une salopette aux grandes poches. Onomatopées et grimaces lui serviront pour faire passer ses messages aux plus petits comme aux plus grands.

Zdeněk Miler est décédé le 31 novembre 2011, à l’âge de 90 ans. Prochainement, un épisode d’une nouvelle série de Radio Prague International consacrée à la riche histoire du film d’animation tchèque sera consacrée à La Petite Taupe.

Krtek malířem