Il y a six mois, l'Amérique est devenue victime d'attentats terroristes

r_2100x1400_radio_praha.png

Les journaux tchèques consacrent des pages entières à la commémoration des attentats terroristes du 11 septembre à New York et à Washington. Les événements tragiques d'il y a six mois ont changé le visage du monde et ont fait du terrorisme un problème global, peut-on lire dans la presse.

Les journaux tchèques consacrent des pages entières à la commémoration des attentats terroristes du 11 septembre à New York et à Washington. Les événements tragiques d'il y a six mois ont changé le visage du monde et ont fait du terrorisme un problème global, peut-on lire dans la presse. Les deux premiers attentats contre les tours jumelles du World Trade Center ont causé la mort de près de 2900 personnes, lors de l'attaque contre le Pentagone, 189 personnes ont péri. Aucun Tchèque n'a trouvé la mort dans les attentats, pourtant, quatre citoyens tchèques ayant alors séjourné à New York sont toujours portés disparus. La tragédie a laissé une empreinte particulière à Prague qui est le siège de la station radiophonique Europe libre. Après les attaques du 11 septembre, cet îlot de la présence américaine présente un risque de sécurité accru. Jour et nuit, le bâtiment est surveillé par des soldats et des blindés. Ces derniers compliquent la circulation automobile, tandis que les rédacteurs d'Europe libre déplorent le climat de "guerre." Vendredi dernier, l'état major de crise de la République tchèque a décidé que le dispositif de sécurité mis en place serait maintenu, car les risques de sécurité persistent.