La boîte aux lettres

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

C’est dans la période de l’Avent que nous nous retrouvons pour feuilleter vos lettres, cartes postales, rapports d’écoute, messages de tous genres. Peu avant les fêtes de Noël et de fin d’année, nous constatons avec plaisir que le courrier est assez abondant. Parmi les nombreux messages que nous avons reçus ces derniers temps, nous en avons donc choisi quelques-uns qui nous ont semblé intéressants pour répondre aussi aux questions posées par nos auditeurs.

Nous commencerons cette boîte aux lettres avec le rapport d’écoute et le message de nos amis de longue date, René et Louisette Pigeard, de Grèez-sur-Roc, charmant petit village du Perche, en France. Nous les remercions tout d’abord, ainsi que Guy Le Louët, président du Radio Club du Perche, de l’envoi du dernier numéro de l’année de la revue du club, Antennes. Nous en parlerons dans le prochain 73’ de Radio Prague, la semaine prochaine justement. Grâce aux photos de l’exposition de Lucé, dans les environs de Chartres, nous avons pu constater que René semblait s’être rétabli de ses problèmes de santé.

A part deux rapports d’écoute, René et Louisette nous écrivent : « Nous avons vaguement entendu à la télé qu’il y avait eu un échange d’enfants en Tchéquie. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce fait ? Théoriquement, le bracelet est posé sur l’enfant avant de couper le cordon ombilical. Comment cette erreur a-t-elle pu être commise ? » Nous avons assez longuement parlé de cet échange de nouveaux-nés qui a eu lieu à l’hôpital de Trebic, dans la région du Plateau tchéco-morave. L’enquête a conclu qu’il s’agissait d’une défaillance humaine. En général, le bracelet est placé sur le nouveau-né peu après la naissance, mais pas forcément avant de couper le cordon ombilical, comme vous le dites. L’erreur a été commise par le personnel de la maternité et les responsables ont été sanctionnés. Cette affaire a fait la une de l’actualité pendant un certain temps et ce sont surtout les parents des deux petites filles, Nikolka et Veronika, qui ont souffert. A l’origine, les enfants devaient être de nouveau échangés pour retrouver leurs vraies familles au bout d’un certain temps, selon les conseils des psychiatres et psychologues. En fin de compte, les deux petites se trouvent déjà chez leurs parents biologiques et tout semble être rentré dans l’ordre. Les deux familles planifient encore des vacances d’hiver communes, après le Nouvel an.


Nous vous prions de prêter attention, maintenant, à l’annonce suivante. Elle concerne le concours de Noël de Radio Prague et il y a un important changement que noteront certainement ceux qui se connecteront à notre site Web.

Cette année touche peu à peu à sa fin, la fièvre des achats des cadeaux de Noël commence et, comme tous les ans, nous avons préparé un concours de Noël à l’intention de nos auditeurs. Les fêtes de Noël, ce sont aussi les lumières, les bougies, les odeurs, les sons et surtout la musique.

Quel est le chant que vous chantez chez vous à Noël ? Vous aimez un chant de Noël particulier, lié à des souvenirs ?

Ecrivez-nous quel est le chant de Noël que vous préférez et ce qu’il signifie pour vous. L’auteur de la réponse la plus originale recevra un prix et les autres participants recevront un cadeau souvenir.

Envoyez votre participation par la poste à l’adresse : Radio Prague, Vinohradska 12, 120 99 Prague 2, République tchèque. Vous pouvez aussi l’envoyer par courriel à l’adresse : cr@radio.cz. Vous pouvez aussi nous envoyer l’enregistrement en format MP3 par courriel à l’adresse indiquée plus haut. Une seule condition: c’est vous qui devez chanter ou enregistrer le chant. Le concours a commencé le 7 décembre 2007 et se terminera le 4 janvier 2008.

Les résultats seront publiés une semaine après la fin du concours. Nous vous remercions de vos contributions et vous souhaitons une bonne année 2008, en espérant vous retrouver parmi les participants au concours de Noël de l’année prochaine.


Nous avons bien reçu les rapports d’écoute de Kristian Peeters, de Loncin, en Belgique, qui nous signale que notre émission de 08.30 h ne passe pas très bien sur les deux fréquences utilisées. Nous en ferons part à nos techniciens. Michel Arlie, de Barbazan, en France, nous a envoyé pas mal de rapports d’écoute de nos émissions à des heures et sur des fréquences diverses. En général, il nous signale une bonne réception et ajoute de petits commentaires comme par exemple : « Le temps est gris chez nous. Ce que l’on écoute à la radio est plus gai que cette ambiance hivernale. » Ou encore : « J’ai beaucoup appris sur la Saint-Nicolas », à propos de la rubrique « Le tchèque du bout de la langue ». Et pour finir : « Tout cela avec une qualité d’écoute optimale. Elles sont magiques ces ondes ! » Merci aussi à Eric Billain, de Coudekerque Branche, en France pour les rapports et les commentaires, à Hervé Brien, de Talence, qui nous signale que l’écoute de notre émission de 11.00 h sur 17515 kHz est difficile et n’est possible qu’avec une bonne antenne. Merci, cher ami, mais il faut se représenter que cette émission est diffusée depuis le relais de l’Ile de l’Ascension, en direction de l’Afrique centrale et de l’Ouest et réaliser l’écoute dans la région de Bordeaux est déjà une belle performance. Nous refermons maintenant cette boîte aux lettres et vous quittons.