La disparition de Riva Krieglova

r_2100x1400_radio_praha.png

Riva Krieglova, épouse de Frantisek Kriegel, ancien membre du comité central du Parti communiste tchécoslovaque, qui fut l'unique membre de la délégation tchécoslovaque à ne pas avoir signé les protocoles de Moscou, après l'écrasement du Printemps de Prague, en août 1968, est morte samedi à Prague, à l'âge de 92 ans. Membre de la résistence antifasciste, Riva Krieglova a été arrêtée par la Gestapo en 1942. Parmi ses codétenus, il y avait aussi le journaliste et écrivain communiste Julius Fucik, exécuté plus tard par les nazis. Le régime communiste a fait de cet homme un héros national mais il y a des témoignages d'après lesquels il aurait collaboré avec la Gestapo.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture