La Galerie nationale restituera d'autres 500 tableaux

r_2100x1400_radio_praha.png

La Galerie nationale de Prague restituera aux familles juives des collectionneurs Jindrich Waldes et Richard Moravec plusieurs centaines d'oeuvres d'art, conformément à la loi sur l'atténuation des préjudices causés par l'holocauste.

La Galerie nationale de Prague restituera aux familles juives des collectionneurs Jindrich Waldes et Richard Moravec plusieurs centaines d'oeuvres d'art, conformément à la loi sur l'atténuation des préjudices causés par l'holocauste. Le directeur de la Galerie, Milan Knizak, vient de préciser que la Galerie restituera d'autres environ 500 tableaux.

Jindrich Waldes a été un riche entrepreneur d'avant-guerre. Sa collection, comptant 8000 objets, a pu naître grâce à son amitié avec le peintre, Frantisek Kupka, fixé en France. Waldes a été privé de ses collections après l'occupation, en 1939. Après la guerre, le régime communiste n'a pas restitué à la famille Waldes ses oeuvres qui allaient rester à la Galerie nationale. Ses héritiers ont demandé la restitution, en 1992.