La kayakiste Stepanka Hilgertova a gagné la médaille d'or

r_2100x1400_radio_praha.png

Lundi aux Jeux olympiques de Sydney, la République tchèque a remporté sa première médaille d'or. Nous la devons à la kayakiste Stepanka Hilgertova, 32 ans qui, à l'épreuve du slalom, a devancé de cinq secondes sa plus grande rivale, la Française Brigitte Guibal. Astrid Hofmanova.

Dans l'histoire sportive tchèque, Stepanka Hilgertova, médaille d'or d'Atlanta, est l'un des rares sportifs qui aient réussi à défendre l'or olympique. Avant elle, ce n'étaient en effet que le marathonien Emil Zatopek, la gymnaste Vera Caslavska et le lanceur de javelot Jan Zelezny.

Pour réussir aux Jeux olympiques de Sydney, Stepanka a renoncé à presque toutes les épreuves de la Coupe du monde de cette année. Au printemps, elle a passé presque trois mois en Australie et elle s'est envolée pour Sydney un mois avant le commencement des Jeux pour déjouer ses vieilles expériences désagréables de l'accomodation.

A l'âge de douze ans, encouragée par sa mère, Stepanka abandonne la gymnastique et se lance dans le canoéisme. Bientôt, son entraîneur devient Lubos Hilgert qu'elle épouse en 1986 et avec qui elle a un fils de treize ans. En 1989, Hilgertova participe à sa première épreuve du Championnat du monde, à Maryland aux Etats-Unis; c'est un succès, car elle est quatrième. Deux ans plus tard, au Championnat en Yougoslavie, elle essaie de s'attaquer à une des médailles mais, à cause de son incapacité de se concentrer, elle ne termine qu'en huitième position. Le problème de concentration accompagne Hilgertova pratiquement jusqu'aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Après une série d'échecs aux Jeux olympiques de Barcelone, en 1992, où elle était douzième, ou au Championnat du monde de Mezzana, en 1993, huitième position, c'est que l'année 1994 qui marque un tournant vers de meilleurs résultats : la médaille de bronze au Championnat du monde de 1994, la médaille d'argent, un an plus tard, et finalement la médaille d'or d'Atlanta, grâce à laquelle Hilgertova s'est débarassée complètement de sa renommée d'un sportif distrait. La même année, Stepanka gagne encore la médaille d'argent au Championnat d'Europe à Augsburg. En 1997, au Championnat du monde au Brésil, elle s'attaque à la première position mais elle finit par succomber à la kayakiste française Brigitte Guibal.

Jadis une sportive à performance instable, Stepanka Hilgertova est devenue une kayakiste « par excellence », dont témoigne non seulement son titre de championne du monde de Seu d'Urgell, en 1999, ou la médaille d'or au Championnat d'Europe de Mezzana, cette année, mais surtout son récent triomphe olympique. Pour le moment, celui-ci risque d'être le dernier, car, d'après les propres paroles de Stepanka, son prochain objectif est de donner à son fils une soeur ou un frère...

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture