La lutte contre le tabagisme

r_2100x1400_radio_praha.png

Bohumil Fischer, ministre de la Santé publique, a entamé une lutte intransigeante contre les fumeurs. L'objectif principal de son nouveau projet de loi est de limiter le tabagisme des jeunes. Le projet interdit la vente des produits de tabac à tous ceux qui n'ont pas encore atteint l'âge de dix-huit ans et il punit sévèrement les commerçants qui violeront cette interdiction. Les amendes peuvent aller jusqu'à 100 000 couronnes.

Après l'entrée en vigueur de cette loi, les cigarettes ne pourront être vendues que dans les points de vente détérminés, alors que les distributeurs de cigarettes automatiques devraient complètement disparaître. La loi élargit aussi le nombre d'endroits où il sera interdit de fumer. A part les bâtiments et les moyens de transport publics, on ne pourra plus fumer dans les arrêts de bus ou de tram. En cas du non respect, les fumeurs risqueront de payer une amende de 1000 couronnes. Dans les restaurants, 40% des places devront être réservées aux non fumeurs, y compris un espace bien aéré. Si le restaurateur n'est pas en mesure de l'assurer, il sera interdit de fumer dans tout le restaurant. Parmi les plus grands atouts de la loi, il y a le traitement du tabagisme qui pourrait être financé de l'assurance maladie publique. La loi met en effet le tabagisme au même niveau que les autres toxicomanies, la drogue ou l'alcoolisme.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture