Moins de cigarettes et d'alcool pour les Tchèques ?

r_2100x1400_radio_praha.png

Le cabinet tchèque propose des mesures restrictives concernant la cigarette et l'alcool. Alena Gebertova.

Les Tchèques aiment bien les boissons alcoolisées, dans la consommation de la bière, par exemple, ils détiennent l'une des premières places à l'échelle mondiale. Le nombre de fumeurs en République tchèque se situe autour de trente pour cent. Le tabagisme frappe de plus en plus la génération très jeune... La vie des groupes concernés s'annonce dorénavant plus difficile. Tenant compte de la gravité de la situation, le cabinet soumet au Parlement un projet de loi comportant certaines restrictions essentielles: l'interdiction de la vente du tabac aux mineurs, l'interdiction de fumer dans des établissements publics, dans des halls sportifs et dans les moyens des transports, l'interdiction de la vente du tabac et de l'alcool en dehors des lieux autorisés, l'interdiction de la vente de l'alcool lors des manifestations sportives publiques et lors de toutes les manifestations pour les moins de 18 ans. Dans les restaurants, quarante pour cent des places doivent être réservés aux non-fumeurs.

Le projet de loi se propose de protéger en premier lieu les enfants et les jeunes. Or, la vente des cigarettes et des boissons alcoolisées aux mineurs sera sévèrement sanctionnée. Les médecins tchèques se félicitent de cette nouvelle initiative du cabinet de Milos Zeman. Pour certains d'entre eux, les mesures proposées sont encore trop modérées.