La pantomime tchèque fête ses 50 ans d'existence... par un festival !

mimraj06.jpg

« Mimraj 2006 » est un festival de pantomime et de spectacle de clown qui se déroule à partir du 1er août et jusqu'au mois de décembre à Prague, ainsi que dans d'autres villes du pays. Quelques spectacles seront aussi joués à Berlin, dans le cadre d'une présentation de la culture tchèque.

« Mimraj 2006 » célèbre le 50e anniversaire de l'existence de la pantomime tchèque : le 1er août 1956, les jeunes diplômés du Conservatoire de Prague ont présenté, dans les locaux historiques du Klementinum, le tout premier spectacle de pantomime dans le pays. Cette forme nouvelle et originale de théâtre a connu un succès immédiat dans l'ancienne Tchécoslovaquie : deux ans plus tard, en 1958, un de ces pionniers de la pantomime tchèque, Ladislav Fialka, met en place une compagnie permanente, associée au théâtre pragois Divadlo Na Zabradli. Pendant une trentaine d'années, Ladislav Fialka, lié d'amitié avec Marcel Marceau, et sa troupe se feront connaître aux quatre coins du monde. Le théâtre gestuel tchèque doit son excellente renommée internationale également à d'autres compagnies, concepts et créateurs : à la Lanterne Magique (Laterna Magika), au Théâtre noir de Jiri Srnec, à Ctibor Turba ou encore aux spectacles de Bolek Polivka, pour ne citer que les noms les plus familiers.

Une autre figure importante de la pantomime contemporaine, Boris Hybner, est par ailleurs l'organisateur principal du festival « Mimraj ». Qu'est-ce qui distingue, selon, lui, l'art du mime tchèque ?

« Mimraj, c'est, comme on le précise bien dans le sous-titre, un festival de pantomime, de spectacle de clown et de grotesque. Il faut savoir que la pantomime tchèque était, dès le début, exclusivement burlesque. Nos mimes ont su faire rire le public du monde entier. »

Boris Hybner présentera, au « Mimraj », son nouveau spectacle intitulé « Gagmooni » (« Les Gagmoons ») sur les extra-terrestres qui essayent d'imiter notre mode de vie. Une rencontre de deux êtres aux antipodes l'un de l'autre est au coeur de « Krasky interkontinentalni » une nouvelle création d'Anna Polivkova, fille de Bolek Polivka et formée, entre autres, chez Jacques Lecoq à Paris. On l'écoute :

« Je n'aime pas trop qu'on m'appelle 'mime'. Je suis actrice, comédienne... et je cherche encore la forme théâtrale qui me conviendrait le plus. Pour l'instant, j'ai du mal à choisir définitivement, parce que le choix est énorme... Ce que j'aime dans la pantomime, c'est son langage universel. Par exemple, avec mon spectacle préféré 'La plus petite femme au monde' on débarque au Chili et on peut tout de suite jouer. Et les gens ont les mêmes réactions qu'à Prague ! C'est vraiment agréable. »

« Mimraj 2006 », s'insère cet été dans le cadre des festivals du théâtre non verbal Letni Letna, à Prague, et Memorial, à Kolin. Des spectacles de pantomime auront lieu tous les samedis, à partir du 16 septembre prochain, au théâtre Komedie, rue Jungmannova, à Prague 1. Plus de détails sur www.mimraj.cz

Auteurs: Marina Feltlová , Magdalena Hrozínková
mot-clé:
lancer la lecture