La police a saisi un milliard de couronnes

r_2100x1400_radio_praha.png

HPH, Holding industriel Harvard, est le successeur des « fameux » fonds Harvard de Viktor Kozeny. Surnommé dans les médias occidentaux « pirate de Prague », ce dernier vit actuellement aux Bahamas, après s'être prodigieusement enrichi en Tchécoslovaquie, dans les années quatre-vingt-dix, avec les fonds mentionnés...

HPH, Holding industriel Harvard, est le successeur des « fameux » fonds Harvard de Viktor Kozeny. Surnommé dans les médias occidentaux « pirate de Prague », ce dernier vit actuellement aux Bahamas, après s'être prodigieusement enrichi en Tchécoslovaquie, dans les années quatre-vingt-dix, avec les fonds mentionnés... Aujourd'hui, l'heure en République tchèque est moins favorable aux opérations et aux transferts financiers douteux, voire criminels, que dans les années postrévolutionnaires. La dernière intervention contre un pareil transfert en est une preuve. La police vient de saisir la somme d'un milliard de couronnes que la direction du fond HPH avait essayé d'acheminer vers une banque de Chypre, sur le compte d'une société, dont Kozeny est l'un des directeurs. Cette action policière avait l'aval du Parquet suprême de Prague. La somme bloquée aurait dû être distribuée parmi de menus actionnaires de HPH.