La République tchèque célèbre la Journée internationale de la Francophonie

r_2100x1400_radio_praha.png

Ce lundi 20 mars, le monde francophone célèbre la Journée internationale de la Francophonie. S'y joint, aussi, la République tchèque qui a, depuis près de huit ans, le statut de pays observateur de la Francophonie, une façon de marquer le besoin de diversité des langues...

Un constat d'abord pour réchauffer le coeur de tous les francophiles : l'intérêt pour le français en République tchèque ne cesse d'augmenter. L'existence de cinq lycées bilingues - à Prague, Brno. Olomouc, Tabor et Pisek -, celle de nombreuses filières universitaires et d'un réseau de six bureaux de l'Alliance française dans les régions, en témoignent. Si l'intérêt pour la langue française est très marqué chez les jeunes qui comprennent que c'est une langue importante notamment depuis l'adhésion de la Tchéquie à l'Union européenne, celle-ci est censée s'imposer aussi auprès d'autres catégories d'âge. Avec la perspective de la présidence tchèque de l'Union, prévue pour l'an 2009, ce sont effectivement, aussi, les hauts fonctionnaires qui sont appelés à maîtriser la langue française, et une nouvelle série de cours leur étant spécialement destinée a déjà commencé. Cette récente initiative est due au chef de la diplomatie tchèque, Cyril Svoboda.

Pendant tout le mois de mars, plusieurs grandes villes tchèques sont le théâtre, et ce pour la huitième fois, de diverses manifestations littéraires, cinématographiques, plastiques et musicales, s'inscrivant dans le cadre des Journées de la Francophonie. Conçues un peu différemment de leurs éditions précédentes, les Journées de cette année misent notamment sur la musique, avec une « tournée de la chanson francophone » à l'échelle du pays entier et touchant une quinzaine de scènes. Très sollicitée est la production, ce mardi prochain, au théâtre Archa, à Prague, du rappeur sénégalais Didier Awadi, de Michel Bucher de Suisse, de Karin Clerq de Belgique et de Fabiola Toupin du Canada. On notera, en outre, les Journées consacrées à la culture française qui sont en cours à Kladno, ville située près de Prague et qui est jumelée, depuis une quarantaine d'années, avec la ville de Vitry sur Seine... Les cinéphiles, eux, peuvent suivre, par exemple, une rétrospective de films de Jacques Becker, au cinéma Ponrepo de Prague à l'occasion du centenaire de la naissance du grand réalisateur français.

La remise de prix à des étudiants tchèques sera également l'un des événements importants de la Francophonie 2006, en Tchéquie. La cérémonie se déroulera au lendemain de cette Journée internationale de la Francophonie, au Ministère des Affaires étrangères.