La société métallurgique Žďas, nouvelle acquisition de la CEFC chinoise

Žďas, photo: Miloš Turek

La compagnie chinoise CEFC a finalisé l’acquisition de la société métallurgique tchèque Žďas, située à Žďár nad Sázavou, dans la région de Vysočina. Il s’agit d’une des nombreuses récentes acquisitions de la société chinoise en République tchèque.

Žďas, photo: Miloš Turek
Avec l’entreprise Žďas employant 2 500 salariés, la compagnie chinoise CEFC a notamment acquis sa filiale TS Plzeň, ainsi qu’une participation majoritaire au sein de la société Žďas SGS, siégeant en Allemagne. Ces informations ont été révélées ce jeudi par le directeur de la communication de la société CEFC, Pavel Bednář.

Dans un communiqué de presse, la vice-présidente exécutive de CEFC Group (Europe) Company, Marcela Hrdá, qui sera nouvellement nommée présidente du conseil à Žďas et à TS Plzeň, a fait savoir que la société allait maintenir sa capacité de production et d’emploi tant à Žďas qu’à TS Plzeň. L’actuel PDG de CEFC Group, Jiang Bingsi, deviendra le nouveau président du conseil de surveillance.

L’acquisition de la société métallurgique Žďas a été conclue le 30 mars dernier à Prague. L’assemblée générale de Žďas a constaté ce jeudi que les conditions avaient été remplies pour finaliser l’acquisition et transférer la totalité des actions à CEFC. La société Žďas fait partie de la stratégie du groupe CEFC en Europe, où l’industrie fait partie des investissements les plus importants. Le nouvel investisseur a l’intention d’accroître la position de la société métallurgique tchèque sur le marché d’exportation et faciliter ses relations commerciales en Asie.

Fabricant de produits métalliques de tout genre, la société Žďas est une des plus importantes sociétés métallurgiques dans le pays. En 2015, son chiffre d’affaires a été de 2,86 milliards de couronnes, environ 105 millions d’euros, et près de la moitié de sa production a été vendue à l’étranger. Ses bénéfices nets se sont élevés à environ 57,6 millions de couronnes, soit 2,1 millions d’euros.

La société Žďas fait partie d’une des nombreuses acquisitions de la 6ème entreprise chinoise privée, CEFC, qui a déjà acquis des parts parfois majoritaires de certaines sociétés tchèques, comme le 5e brasseur du pays, Pivovary Lobkowicz Group, deux hôtels de luxe au centre de Prague, ainsi que deux groupes médiatiques et le club de football Slavia.