L'amélioration des eaux tchèqu

r_2100x1400_radio_praha.png

"L'eau dans les rivières tchèques s'est considérablement améliorée pendant les dix dernières années". Un constat du ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart. Notre stagiaire Lenka Jansova pour plus d'informations.

Les castors, les saumons, les sandres et d'autres animaux reviennent dans les rivières tchèques d'où ils ont disparu à cause de la pollution des eaux. Laissons parler les chiffres. Il y a soixante ans, 114 espèces animales vivaient dans l'Elbe, principal fleuve tchèque. A la fin des années quatre-vingts, leur nombre a baissé à 52. Aujourd'hui il y en a 85.

Les pêcheurs sont également assez contents. Ils constatent que les poissons n'ont plus la mauvaise odeur qu'auparavant.

De plus, l'eau du robinet ne présente dorénavant aucun danger pour le consommateur. L'Institut national de santé examine la qualité de l'eau dans trente localités, depuis huit ans déjà. On peut comparer l'eau tchèque du robinet à celle dans les pays de l'UE. D'après le quotidien tchèque MF DNES, l'eau du robinet est aussi comparable à l'eau qui se vend en bouteilles. Mais on ne peut pas du tout être sans soucis en consommant l'eau de puits. Très souvent, elle peut nuire à la santé.

Ceci dit, la propreté des eaux est assez satisfaisante en Tchéquie. Et quelle est la raison principale de cette amélioration... Chaque ville de plus de dix mille habitants a maintenant sa propre station de nettoyage des eaux résiduaires. Les entreprises utilisent des technologies plus modernes, plus écologiques et certaines usines ont été fermées.

Pour remplir les standards de l'UE concernant la protection des eaux, la République Tchèque a besoin de près de 160 milliards de couronnes, d'ici à l'an 2010.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture