Projet de loi sur la protection de la nature

r_2100x1400_radio_praha.png

Le cabinet a adopté le projet de loi qui pourrait révolutionner la protection de la nature en République tchèque. Désormais, la nature tchèque devrait être protégée non seulement par 4500 volontaires, mais aussi par 571 gardiens professionnels armés. Selon le ministre de l'Agriculture, Jan Fencl, la loi est nécessaire, car les cas de braconnage dans les forêts et les vol dans les champs se multiplient, ces derniers temps, d'une façon inquiétante. Pourtant, le projet n'est pas bien vu par les militants pour la protection de l'environnement, ils estiment que 4500 volontaires et quelque 600 gardiens armés n'arriveront pas à remplacer près de 25 000 membres d'organisations de protection de la nature qui surveillent les forêts et les champs, actuellement. Le projet risque de se heurter, aussi, à une certaine opposition dans les régions et au Parlement.