Le retour du saumon dans les rivières tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Dix ans après la Révolution de velours, la nature tchèque semble, petit à petit, renaître. Preuve incontestable : les animaux disparus des forêts tchèques et moraves y reviennent. Par Magdalena Segertova.

A l'époque, les rivières tchèques fourmillaient de saumons aussi bien que de carpes - poisson le plus répandu dans le pays. Des milliers des saumons faisaient régulièrement « un voyage » de la mer jusqu'à l'Elbe et de l'Elbe jusqu'aux petites rivières dans les régions frontalières. Il paraît que les Tchèques, même les plus pauvres, refusaient de manger leur chair fine et délicate plus de trois fois par semaine... Ce n'étaient pas seulement les eaux résiduaires qui ont chassé le saumon des rivières. En 1948, on a construit à Usti nad Labem, au nord de la Bohême, un grand barrage sur l'Elbe - obstacle infranchissable même pour un poisson, capable de sauter jusqu'à deux mètres. Dès lors, aucun saumon n'a été attrapé sur le territoire tchèque... Et que font, aujourd'hui, les écologistes pour faire revenir cette espèce précieuse dans les courants d'eau ? Il y a deux ans, l'Elbe était déjà deux fois plus propre qu'avant la Révolution et depuis, les pêcheurs essaient de le repeupler d'alevin. Or, leur effort n'apportera ses fruits que dans quelques années. Pourquoi ? Les spécialistes expliquent : des bébés-poissons vivent d'abord dans des rapides et, quant ils deviennent « adolescents », rejoignent la mer. Ce n'est qu'environ quatre ans après qu'ils reviennent, en tant que futurs parents, dans les rivières où ils ont grandi. D'après les prévisions, on pourrait donc apercevoir les premiers saumons dans les eaux tchèques vers 2003 seulement... Parallèlement, des passages spéciaux pour les poissons sont construits sur les barrages. Là aussi, il s'agit d'une tâche de longue durée exigeant, de plus, des moyens financiers considérables. Rien que dans l'eau de l'Elbe, le saumon doit franchir 27 barrages immenses et, selon les optimistes, la construction de tous les passages pour les poissons sera achevée dans 20 ans au plus tôt... Voilà l'histoire du saumon. Parmi les espèces réapparaissant timidement sur le territoire de la Tchéquie, on trouve aussi le faucon pèlerin, le cormoran, le castor, le scorpion, le loup, le lynx ou encore l'élan. Nous parlerons de leurs destins la prochaine fois.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture