Le groupe de Luxembourg et l'élargissement

r_2100x1400_radio_praha.png

L'agence Reuter informe par ailleurs de ce que les six pays candidats à l'Union européenne, qui forment désormais ce qu'on appelle "le groupe de Luxembourg", à savoir la Hongrie, la Pologne, Chypre, l'Estonie, la Slovénie et la République tchèque, se félicitent des réformes auxquelles est arrivé le sommet de Nice.

L'agence Reuter informe par ailleurs de ce que les six pays candidats à l'Union européenne, qui forment désormais ce qu'on appelle "le groupe de Luxembourg", à savoir la Hongrie, la Pologne, Chypre, l'Estonie, la Slovénie et la République tchèque, se félicitent des réformes auxquelles est arrivé le sommet de Nice. Mais ils restent réalistes en raison des négociations d'admission qu'ils ont encore devant eux. "Nous n'avons jamais pensé que les négociations seraient un chemin tapissé de roses", a déclaré Pavel Telicka, chargé des négociations pour Prague. Les six candidats ont enregistré avec satisfaction la confirmation par les Quinze de 2004 comme date d'admission de nouveaux membres.

"L'Union a aussi confirmé qu'elle sera prête pour la ratification de l'élargissement dès l'an 2003 voire l'an 2002 même", a déclaré Peter Gottfried du ministère des Affaires étrangères hongrois.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture