Le nombre d'aliments dangereux ou frelatés sur le marché tchèque a augmenté en 2015

Photo: Jan Rosenauer, ČRo

L’Inspection agricole et alimentaire tchèque (SZPI) a annoncé que 653 produits alimentaires n'avaient pas été conformes aux normes en 2015, soit 62 de plus qu'en 2014. L'information a été mise en ligne sur le site potravinynapranyri.cz. Il s’agit notamment du vin trafiqué (192 infractions constatées) et des produits de viande de qualité inférieure (98 infractions).

Photo: Jan Rosenauer, ČRo
Parmi les 653 produits mis en cause, 241 ont été considérés comme étant dangereux pour la santé. 228 denrées frelatées ont également été découvertes. Cette deuxième catégorie englobe notamment les produits dont les étiquettes comportent des informations incomplètes quant aux ingrédients ou au pays d'origine. Enfin, 184 autres produits ont été jugés de mauvaise qualité et n'ont pas respecté les normes de composition des aliments.

Outre la qualité du vin et de la viande, la SZPI a également contrôlé plus particulièrement le miel, un produit souvent mis en cause ces dernières années, pour constater une violation des règles dans trente-sept cas. Trente autres infractions ont été relevées pour les boissons non alcoolisés. Les inspecteurs ont par ailleurs noté quelques curiosités, parmi lesquelles une canette vendue sous la marque Coca-Cola Zero qui contenait un liquide transparent sucré, une confiture d’abricot sans abricot ou encore un "fromage" à tartiner à base de poisson.

Potravinynapranyri.cz est un site internet créé en 2012 par la SZPI en coopération avec le ministère de l’Agriculture avec pour mission d’informer les consommateurs de l'existence de produits de qualité inférieure sur le marché, ainsi que de celle d'établissements de restauration qui ne respectent pas les normes hygiéniques définies par la loi.