Le rugby féminin tchèque en quête de recrues

Sparta Praha, photo: Site officiel du club RC Sparta Praha

Si le rugby n’est pas le sport le plus populaire en République tchèque, quelques équipes tentent tant bien que mal de le populariser. C’est le cas de l’équipe féminine du Sparta, que Radio Prague a rencontrée.

Une fin d’après-midi ensoleillée en plein mois de juillet, dans le parc de Letná, les passants observent un spectacle pour le moins inhabituel. Une petite dizaine de joueuses de rugby s’y est exceptionnellement installée pour son entraînement. Marion, membre de l’équipe depuis quatre ans, nous explique la démarche :

Sparta Praha, photo: Site officiel du club RC Sparta Praha
« C’est un moyen pour nous de promouvoir notre sport sans grande difficulté. Etant donné que les Tchèques aiment beaucoup être dans les parcs, on s’est dit qu’un peu de visibilité pourrait être une bonne idée. Ce mois-ci, on n’a pas accès à notre terrain, donc pour nous, officiellement, il n’y a pas d’entraînement. Mais comme tous les ans, on continue à s’entraîner de diverses façons et on aimerait bien pouvoir partager notre sport avec beaucoup plus de personnes. »

Marion est arrivée en République tchèque dans le cadre de son travail il y a quatre ans et demi. C’est par le sport universitaire que la jeune Normande avait découvert le rugby. Jana, professeure de français, y joue quant à elle depuis quatre ans, un sport qu’elle a découvert par hasard :

« J’étais guide dans un musée des fantômes et des légendes de Prague. J’ai accompagné un groupe de jeunes joueurs d’Ambérieu-en-Bugey qui étaient tellement sympas qu’ils m’ont invitée à leur tournoi qui se déroulait à Prague. J’ai trouvé l’ambiance vraiment agréable, je me suis dit que cela pourrait être une bonne chose de jouer au rugby, du fait des gens qui en font. »

Un sport franc, en plein air, et l’amitié créée entre les joueuses, voilà notamment ce qui motive Marion et Jana à pratiquer une discipline peu répandue en République tchèque. Si la fédération tchèque de rugby a été créée il y a 90 ans, elle ne compte que quelques milliers de licenciés, essentiellement masculins. D’après Jana, nombreux sont encore les Tchèques qui confondent rugby et football américain.

Sparta Praha, photo: Site officiel du club RC Sparta Praha
Les équipes A et B du Sparta font partie de la petite vingtaine d’équipes de rugby féminin en activité sur le territoire tchèque, réparties en trois ligues de six équipes. Après une saison sans faute, l’équipe B, invaincue, rejoint cette année la première ligue, composée majoritairement d’équipes praguoises.

Faute d’effectifs, c’est au rugby à sept que jouent les rugbywomen tchèques. Chez les hommes, les effectifs plus importants permettent l’existence d’une ligue de rugby à quinze. Les membres de la Reprezentace jouent quant à eux souvent dans les divisions inférieures françaises.

Ce sport intéresse de plus en plus les Tchèques, les matchs internationaux diffusés par la télévision lors des coupes du monde attirent des dizaines de milliers d’amateurs. Reste maintenant aux téléspectatrices à franchir le pas et à rejoindre le Sparta ou leurs équipes concurrentes.