Le zoo de Prague existe depuis septembre 1931

Foto: ČTK

Pas moins de 15 000 d'enfants et d'adultes ont débarqué, jeudi, sur la colline verte du quartier pragois de Troja, dans la partie nord de la capitale, pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation du jardin zoologique de Prague. Visité chaque année par un million de personnes, le zoo rivalise, en terme de fréquentation, avec un seul monument de la cité vltavine : le Château de Prague.

Les visiteurs devant le portrait du premier directeur Jiri Janda, photo: CTK
La fête s'est déroulée dans le style de la Première République tchécoslovaque et sous un soleil doux de l'été indien. Les raisons de cette ambiance rétro sont évidentes : le zoo de Prague a ouvert ses portes précisément le 28 septembre 1931, à l'initiative de son premier directeur, le scientifique Jiri Janda. Parmi les premiers animaux placés dans le jardin il y avait une louve, baptisée Lotty, des rapaces, mais surtout une espèce bien particulière, découverte au XIXe siècle en Asie - le cheval de Przewalski, dont l'élevage est devenu une spécialité du zoo de Prague.

Photo: CTK
Dans son histoire, le jardin a vécu plusieurs moments dramatiques. Ne citons que le manque cruel de moyens financiers pendant la Deuxième Guerre mondiale et deux inondations qui ont ravagé ses locaux : celle de 1941 et une autre, qui a coûté la vie à plusieurs animaux, survenue en 2002. La solidarité dont les Tchèques ont fait preuve après le drame en a surpris plus d'un : dans une collecte publique, ils ont rassemblé presque 20 millions de couronnes - somme qui a permis de reconstruire et rouvrir le zoo en un temps record : un mois après le début des inondations. Bien connu du public depuis ce temps-là, le directeur dynamique du zoo, Petr Fejk, a su transformer le jardin en espace interactif, ludique et attrayant pour les passionnés de la nature, tous âges confondus. On l'écoute au micro de Jaroslav Smrz de Radio Prague :

Photo: CTK
« Le public est très sensible au fait que les animaux se portent bien chez nous. C'est pour cela que nous avons changé le visage des pavillons, pour que les animaux puissent mener ici une vie à part entière, ce qui est leur droit. Ils ne sont pas enfermés dans des cages ou des pavillons en béton, mais sont placés dans un milieu qui est le leur, où ils sont entourés d'arbres, de plantes, d'écorce ou d'eau. On ne les transforme pas en jouets qui sont là pour être caressés, on n'habille pas les singes comme des poupées. Non, on essaye de développer leurs instincts naturels. »

Aujourd'hui, le zoo de Prague abrite plus de 600 espèces animales. On peut soutenir financièrement leur élevage par un SMS de don ou par une contribution annuelle, destinée à un animal de son choix, dont on devient « parent adoptif ». Toutes les informations ainsi qu'une visite virtuelle du jardin sur www.zoopraha.cz

Photo: CTK