L'éditeur de Mein Kampf à nouveau condamné

Michal Zitko, l'éditeur tchèque de Mein Kampf, photo: CTK

L'éditeur tchèque de Mein Kampf a été condamné, ce mercredi, à une peine de trois ans de prison avec sursis.

Michal Zitko, l'éditeur tchèque de Mein Kampf, photo: CTK
Michal Zitko avait publié, au cours de l'année 2000, une édition tchèque du livre de Hitler, Mein Kampf. En 2001, il avait déjà été condamné pour incitation à la haine raciale à une peine de trois ans de prison avec sursis, mais la décision fut annulée en raison d'irrégularités dans la procédure. En août dernier, le Tribunal de Prague 7 jugeait à nouveau Michal Zitko coupable, mais le condamnait à 22 mois de prison avec sursis, considérant qu'il ne pouvait être prouvé que la publication ait influencé des groupes néo-nazis. Zitko ainsi que le procureur ont fait appel de cette décision. Ce mercredi, la Cour d'appel de Prague a statué et a condamné Michal Zitko à la peine dont il avait écopé à l'origine, soit trois ans de prison avec sursis, pour soutien et propagation d'un mouvement réprimant les droits de l'Homme. L'éditeur tchèque a indiqué qu'il avait l'intention d'utiliser tous les recours judiciaires possibles dans son pays, et qu'en cas d'échec, il porterait l'affaire devant la Cour européenne des droits de l'Homme, à Strasbourg.