L'enseignement supérieur loin de satisfaire à la demande

r_2100x1400_radio_praha.png

En dépit de l'ouverture de nouvelles écoles supérieures et facultés, l'enseignement supérieur en République tchèque n'arrive toujours pas à satisfaire à la demande qui dépasse considérablement l'offre. Cette année, on a enregistré 97 000 candidats aux études supérieures, dont seuls 50 000 pouvaient être admis. Parmi ceux-ci, il y avait peu de bacheliers de cette année, un cinquième seulement, le reste étant les candidats qui tentent leur chance pour la deuxième, troisième ou quatrième fois même. Pour augmenter leurs chances d'être admis, certains étudiants s'inscrivent à plusieurs facultés; le record a été enregistré en 1997, lorsqu'un étudiant a passé au total 44 concours d'admission. Parmi les facultés préférées des étudiants tchèques, il y a les facultés du droit, des lettres et des études pédagogiques, tandis que les écoles techniques perdent peu à peu leur popularité.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture