Les alpinistes tchèques au sommet de la montagne sainte, le Kangchenjunga

Miroslav Caban (à droite), photo: CTK

Parmi les plus hauts sommets du monde, celui du Kangchenjunga, dans l'Himalaya, était le seul à ne pas être conquis par les alpinistes tchèques. Mercredi dernier, ils y ont enfin arrivés. Mieux encore : samedi, un autre membre de l'expédition tchèque a atteint le point culminant du globe, l'Everest.

Ils s'appellent Martin Minarik et Radek Jaros et leurs noms seront inscrits, à jamais, dans l'histoire de l'alpinisme tchèque. Deux alpinistes expérimentés qui viennent de vaincre, sans masques à oxygène, le troisième plus haut sommet de notre planète. Leur première tentative d'atteindre le Kangchenjunga, 8 598 mètres d'altitude, date de l'automne 2000. Ils ont échoué, à cause du mauvais temps. Même cette fois-ci, la météo a été capricieuse : les deux courageux ont subi des engelures et ils ont dû redescendre, à plusieurs reprises, aux camps. "Si un jour, j'ai envie de revenir sur le Kangchenjunga, cassez-moi les deux jambes", a dit Radek Jaros, par téléphone, à ses amis... Mais enfin, le 15 mai, le rêve des alpinistes tchèques s'accomplit : ils s'arrêtent à deux mètres du sommet de la montagne, habité par les dieux. Celui qui perturbe leur vie tranquille mourra, racontent les autochtones... Il est vrai que plusieurs alpinistes célèbres ont péri dans l'ascension de la montagne, mais on l'explique plutôt par le climat extrêmement rude qui règne dans cette région sauvage que par la mauvaise humeur des dieux : de tous les sommets de l'Himalaya, le Kangchenjunga est situé le plus à l'est et le plus près de l'océan, le vent et les précipitations y sont donc souvent au rendez-vous.

Miroslav Caban (à droite), photo: CTK
Un autre succès de l'alpinisme tchèque : samedi, Miroslav Caban a vaincu, sans réserves d'oxygène, le géant mondial, l'Everest. D'ailleurs, il y a tout juste onze ans, le premier tchèque, Leopold Sulovsky, mettait ses pieds sur le point culminant de la planète bleue...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture