Les bières tchèques récompensées aux « Olympiades de la bière »

Photo: Kristýna Maková

Les bières tchèques ont été récompensées lors des « Olympiades de la bière », organisées pour la dixième année consécutive aux Etats-Unis. L’un des événements internationaux les plus prestigieux du monde de la bière, la World Beer Cup, se tient tous les deux ans dans l’Etat du Colorado, à Denver. Cette année, ce sont trois marques de bière tchèques qui y ont été récompensées par un jury international composé de 220 spécialistes issus de 31 pays du monde entier.

Photo: Kristýna Maková
Au total, 4754 bières issues de 1403 brasseries, provenant de 58 pays des cinq continents, ont participé à ce concours divisé en 94 catégories. La bière Radegast Premium Lager, produite à la brasserie de Radegast de Nošovice, située près de la ville de Frýdek-Místek, a remporté la médaille d’or. Cette année, 53 échantillons de bières ont été inscrits à la catégorie des bières de type pils. La médaille d’argent a été attribuée à la bière Velkopopovický Kozel, issue de la brasserie Pilsner Urquell, et la médaille de bronze a été décernée à la bière Pardál Echt, issue de la brasserie Budweiser Budvar.

La brasserie Radegast, dont la bière se distingue par son gout amer prononcé depuis plus de 40 ans, avait déjà remporté la médaille de bronze lors du World Beer Cup en 2004. Pour le directeur de la brasserie Radegast, Ivo Kaňák, il s’agit cette année d’un immense succès.

La bière est brassée depuis 1970 dans la ville de Nošovice. Depuis 1999, Radegast fait partie de la société Pilsner Urquell, qui appartient elle-même à une des plus grandes brasseries du monde, la société SABMiller. L’année dernière, la société Pilsner Urquell a vendu près de 9,7 millions d’hectolitres de bière, et ce non seulement en République tchèque, mais également sur 50 marchés étrangers ; enregistrant néanmoins une baisse de 2% par rapport à l’année 2012. Le plus grand exportateur de bière tchèque a toutefois enregistré un volume record pour ses exportations, à savoir 1,114 millions d’hectolitres de bière, marquant ainsi une augmentation interannuelle de 5%.