Les carnets d'épargne sortent de l'anonymat

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est avant la fin de l'année que la Caisse d'épargne tchèque doit éponger un vestige du passé communiste, à savoir les carnets d'épargne anonymes. A cause de l'harmonisation des lois tchèques avec les lois européennes, les titulaires de ces carnets d'épargne doivent sortir de l'anonymat et ouvrir des comptes sous leur propre identité.

C'est avant la fin de l'année que la Caisse d'épargne tchèque doit éponger un vestige du passé communiste, à savoir les carnets d'épargne anonymes. A cause de l'harmonisation des lois tchèques avec les lois européennes, les titulaires de ces carnets d'épargne doivent sortir de l'anonymat et ouvrir des comptes sous leur propre identité. Un vaste programme pour la Caisse d'épargne qui doit, à partir de ce 2 mai exploiter quotidiennement 40.000 carnets par jour. Une opération non envisageable sans de longues queues devant les guichets de la Caisse.

Ces chiffres semblent à première vue irréalistes, mais il faudrait dire que la Caisse d'épargne gère plus de 6,5 millions de carnets d'épargne avec un dépôt global de 117 milliards de couronnes. La Caisse d'épargne compte 700 guichets sur le territoire et le changement d'un carnet d'épargne prend de 5 à 10 minutes.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture