Les Centres tchèques en péril

r_2100x1400_radio_praha.png

Cette semaine, les directeurs des Centres culturels tchèques à l'étranger se sont rencontrés à Prague. Rien ne serait exceptionnel sur cette réunion, si... on n'y discutait pas de graves problèmes financiers des Centres, voire de leur fermeture. Et si elle n'était pas marquée par le malheur américain... Le chef du Centre tchèque de Paris, Michael Wellner-Pospisil, au micro de Magdalena Segertova.

"Selon nos informations, nous aurons, l'année prochaine, un budget qui ne couvre même pas des frais fixes de nos centres. Pour être plus précis, on n'aura pas les moyens de payer l'électricité, par exemple... On cherche donc d'autres sources d'argent. A l'issue de notre rencontre, nous avons adressé une demande d'aide à Jan Kavan, ministre des Affaires étrangères. Quelle est l'origine de cette crise financière ? N'oublions pas que nous vivons une période préélectorale, il y a donc d'autres soucis, d'autres priorités pour l'Etat que la politique extérieure."

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture