Les déboires de la centrale nucléaire de Temelin

r_2100x1400_radio_praha.png

Comme nous en avons déjà parlé dans nos informations, la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, connaît pas mal de problèmes, depuis sa mise en service à l'essai. En dernier lieu, les vibrations de la tuyauterie de la turbine du premier bloc. Naturellement, cela ne constitue pas un grand danger pour l'environnement, car il ne s'agit pas d'une avarie dans le réacteur lui-même. D'un autre côté, ce problème relance la polémique autour de cette centrale très controversée par certains milieux autrichiens surtout. Il serait, de nouveau, question du blocage de la frontière tchéco-autrichienne. Du côté tchèque, on est formel : les vibrations devraient être arrêtées le 5 février. Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, n'est pas préoccupé outre mesure. L'Agence internationale pour l'énergie atomique ne considère pas non plus le problème comme majeur. D'autres centrales ont connu des difficultés du même genre, dans le passé.