Les hommes politiques tchèques en voyage

r_2100x1400_radio_praha.png

Ce mois-ci est particulièrement riche en voyages des plus hauts représentants tchèques à l'étranger... Information par Magdalena Segertova.

A peine retourné de France, où il a reçu le Grand prix de l'Académie universelle des cultures et rencontré Jacques Chirac et Lionel Jospin, le président de la République, Vaclav Havel, prend la direction, ce week-end, de la péninsule arabique. Il y restera six jours et visitera trois monarchies : l'Arabie Saoudite, le Koweït et les Émirats arabes unis. Dans le cas du Koweït, il s'agit de la deuxième visite déjà du chef de l'Etat tchèque, la prémière, très courte, remonte en 1994. D'ailleurs, les contacts entre l'ancienne Tchécoslovaquie et ce pays du golf Arabo-Persique étaient toujours assez étroits, même sous le communisme. Par contre, quant aux relations avec l'Arabie Saoudite et les Émirats, il y a encore des réserves, bien que l'échange commercial entre la République tchèque et l'Arabie Saoudite soit la plus intense de tous les pays arabes. Le Président Havel sera, bien sûr, accompagné par des entrepreneurs, industriels et diplomates tchèques.

A part Vaclav Havel, ce sont aussi le chef de la diplomatie, Jan Kavan, et le Premier ministre, Milos Zeman, qui quitteront Prague la semaine prochaine. Ils se rendent dans des régions absolument différentes : Jan Kavan en Afrique du Sud, qui est un des partenaires commmerciaux non européens les plus importants de la Tchéquie. Milos Zeman, lui, n'a pas prévu d'aller aussi loin. Lundi et mardi, il effectue une visite en Belgique et au Luxembourg.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture