Les meilleures routes pour faire de la moto en Tchéquie

Photo: Štěpánka Budková

Dans notre guide touristique de cette semaine, nous allons vous présenter les routes les plus intéressantes pour faire de la moto en République tchèque. Comme nous en avons souvent parlé dans les émissions quotidiennes, le nombre des motocyclistes augmente et, malheureusement aussi, le nombre des accidents de la route et de leurs victimes parmi les motards. On constate aussi que beaucoup de touristes étrangers commencent à venir à moto en Tchéquie. Voyons donc ce que nous offrent les routes et autoroutes tchèques pour y passer d’agréables moments sans pour autant faire trop monter l’adrélanine et violer le code de la route.

Photo: Štěpánka Budková
Nous commencerons dans la région de la Bohême centrale avec une vingtaine de kilomètres sur une bonne route, l’une des meilleures dans la région et qui comprend pas mal de virages que l’on peut très bien négocier même à une vitesse assez élevée. Pour y arriver, il faut quitter Prague et prendre la direction de Česká Lipa, donc vers le nord. Les joies de la moto, vous pourrez les vivre entre les communes de Liběchov et Dubá. Par contre, il vous faudra faire très attention pendant les week-end ensoleillés des grandes vacances surtout. En effet, cette route est devenue le paradis des motards pragois qui y viennent souvent pour tester leurs engins. Cela veut dire qu’ils violent le code de la route en roulant à des vitesses énormes et attirent ainsi la présence de la police de la route. Autrement, en semaine, la circulation est beaucoup plus calme et vous pourrez savourer une belle ballade à travers des bois et forêts à une bonne vitesse de croisière sans même faire des excès. Si vous avez envie de vous rafraîchir et de rencontrer d’autres motards, arrêtez-vous à la station essence Agip, à la sortie de la commune de Dubá.

Les ruines du château de Navarov, photo: Lad.Raj, CC BY 3.0 Unported
Après cette pause, vous pouvez continuer vers le nord-est, en direction de la région de Železný Brod, Là aussi, une vingtaine de kilomètres vous attendent et nous vous recommandons la route qui mène de Semily à Držkov, mais pas en semaine. En effet, le trafic y est très dense et vous devrez rouler entre une multitude de camions. Pendant les week-end, la route est intéressante du fait qu’elle ne traverse presque pas d’agglomérations. Vous pouvez ensuite continuer vers les Monts des Géants ou visiter les grottes de Bozkov, éventuellement les ruines du château de Navarov.

Mariánskě Lázně, photo: CzechTourism
Si vous êtes dans l’ouest de la Tchéquie, rien de mieux que d’essayer la route qui conduit de la célèbre ville thermale de Karlovy Vary à une autre station thermale du triangle de la Bohême de l’ouest, Mariánské Lázně. De Karlovy Vary, vous prendrez la route no 20 (la E49)en direction de Bečov nad Teplou qui longe le cours de la rivière Teplá. Les motards apprécieront certainement la possiblité de rouler rapidement et de négocier de charmants virages en pleine forêt. Attention quand même, car le trafic est assez dense, pendant les week-end aussi. Si vous le voulez, vous pouvez vous arrêter à Bečov pour visiter son château médiéval. Après, continuez non pas vers la grande ville industrielle de la Bohême de l’ouest, Plzen, mais prenez la route no 230 en direction de Mariánskě Lázně. C’est l’une des plus belles routes pour pratiquer la moto en Tchéquie. Elle serpente le long de la rivière Teplá, offre pas mal de virages et l’environnement est magnifique, au milieu de la forêt, avec de petit canyons et des gorges encaissées. En un mot, le paradis pour un motard qui ne fait pas monter son adrénaline seulement avec les excès de vitesse, mais qui sait aussi savourer le caractère romantique et sauvage de certaines régions. Ensuite, après la sortie de la vallée, vous continuerez vers la ville thermale de Mariánskě Lázně, où vous trouverez maintes possibilités de bien vous restaurer, éventuellement de passer la nuit.

Boubín. photo: David Rožníček
De l’ouest de la Tchéquie, nous allons maintenant descendre vers le sud, dans la région de la ville de Prachatice. Nous nous retrouverons dans les monts de la Šumava, une région qui reste encore assez sauvage, mais où les touristes sont de plus en plus nombreux. Les 50 km qui séparent les localités de Volyně et Prachatice sont vraiments l’idéal pour faire une bonne ballade à moto. La route no 142 va nous conduire en montagne, disons plutôt en basse-montagne, en direction de la localité de Bavorov. Les premiers kilomètres ne sont pas très intéressants, mais cela change vite. Après Volyně, dans les 17 km de montée nous attendent. Le revêtement de la route a été fait il y a trois ans et les camions ne l’empruntent que rarement, il est donc de très bonne qualité. Il n’y a pratiquement presque pas de trafic. Il y a plein de virages et certains sont faciles à négocier, beaucoup d’autres moins. Attention, il n’y a pas que de la montée, mais aussi des descentes un peu casse-cou si le motard veut aller trop vite. Nous recommandons un bonne vitesse de croisière tournant autour des 80 km/h seulement ! Sur la route, vous pourrez vous arrêter aux ruines imposantes du château de la famille des Rožmberk, à Helfenburk, ou bien à Prachatice directement où vous pourrez vous restaurer ou loger. Avant d’y arriver vous roulerez aussi sur une très bonne route, mais attention au passage d’un vieux pont en bois où la vitesse est limitée à 30 km/h et où la police est souvent embusquée ! Ensuite continuez vers Volary, car la route no 141 vous réserve vraiment de fortes impressions à moto.En plus de cela, vous traverserez la localité de Boubín, où se trouve l’une des rares forêts-vierges de Tchéquie. Cela vaut la peine d’un arrêt. Avant d’arriver à Volary, attention aux virages où les motards locaux aiment à rouler vite et dépassent souvent la ligne jaune et déboitent sur la gauche.

Château fort de Buchlov, photo: Stanislav Doronenko, CC BY 3.0 Unported
Nous allons terminer ce guide du motard en Tchéquie par la route la plus populaire, probablement, en Tchéquie. Elle se trouve en Moravie, dans la région de Zlín, l’ancienne capitale de la chaussure. Au beau milieu de forêts de hêtres, la route serpente dans les environs du château de Buchlov, d’où son nom chez les motards de « Buchlováky ». Elle offre tout ce qu’un amateur de moto peut demander : un large route de très bonne qualité, une grande quantité de virages et surtout pas d’habitations (à part le château qui se dresse sur une colline) dans les alentours. La popularité de cette route fait aussi un peu son malheur avec de nombreux accidents dont certains ont été mortels et des contrôles très fréquents de la police de la route. Il faut aussi faire attention à une petite faute des services de l’entretien des routes : l’année dernière, ils ont créé un petit sillon au beau milieu de la route, sur la ligne jaune, ce qui peut occasioner des dérapages des deux roues. Intention ou non pour faire respecter le code de la route souvent violé par les motards, on ne peut que recommander une grande attention. Pour la restauration, vous pouvez vous rafraîchir au bistro « U Trampa » et pour les amateurs d’histoire, le château fort de Buchlov et le château de Buchlovice sont à votre disposition. Et c’est ici que prend fin notre guide touristique de cette semaine sur Radio Prague.

10
48.989567280000
13.818569170000
default
48.989567280000
13.818569170000
49.964728400000
12.701233300000