Les neurochirurgiens du monde entier se sont rencontrés à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Cette semaine, Prague a accueilli le 11e congrès mondial de radiochirurgie. Il a réuni près de 400 utilisateurs du Gamma Knife, le fameux appareil inventé par le neurochirurgien suédois Lars Leksell. Dans le cadre du congrès, les spécialistes étrangers ont visité le centre tchèque de traitement par le Gamma Knife, à l'hôpital pragois Na Homolce. Magdalena Segertova a pu s'entretenir avec M. Daniel Devriend du département de Radiothérapie à l'Institut Jules Bordet de Bruxelles.

"La radiochirurgie consiste à traiter des lésions au niveau du cerveau, sans ouvrir le crâne. C'est la grande originalité : on remplace le bistouri du neurochirurgien par une grande quantité de rayons. Au cours de ce congrès, les participants font état de leurs expériences dans différentes pathologies qu'ils ont traitées."

A un mois des législatives, le cabinet social-démocrate fait des promesses généreuses pour attirer l'électorat. Lors de ses voyages dans des régions, lors les 5 derniers mois, le cabinet promet des milliards à des projets des plus divers, et peu importe qu'il ne puisse tenir ses promesses que s'il reste au pouvoir. Il en était de même lors de sa réunion de mercredi, cette fois-ci à la Maison municipale à Prague. Après avoir promis de verser à la mairie de Prague 15 milliards de couronnes pour l'achèvement d'une nouvelle ligne du métro et d'un périphérique qui soulagerait le trafic, la gouvernement a fini la réunion en meeting préélectoral. Les ministres sont allés dans les rues pour discuter avec les citoyens. Les résultats des sondages sur les intentions de vote divergent, mais, selon un sondage de l'agence Factum, la social-démocratie s'assurerait 33% des voix, devant l'ODS, crédité de 30% des intentions de vote.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture