Les politiciens tchèques à propos des frappes américaines

r_2100x1400_radio_praha.png

Le quotidien Lidove noviny a invité quatre hauts représentants tchèques à s'exprimer sur la riposte des alliés aux actes terroristes antiaméricains. Un résumé par Alena Gebertova.

Vaclav Klaus
Vaclav Klaus, président de la Chambre des députés... Tout ce qui se passe, à l'heure actuelle, concerne directement notre pays, nous-mêmes, nos citoyens. Il faut que nous soyons prêts, car les événements peuvent intervenir sous telle ou telle forme, dans nos vies. Vaclav Klaus constate que le recours à la force n'est jamais source de joie, à cause des victimes innocentes. En ce moment pourtant, dit-il, il est nécessaire et juste.

Jan Kavan
Jan Kavan, chef de la diplomatie tchèque... La lutte, contre toutes les formes de terrorisme, est l'impératif du jour pour tous ceux qui partagent les valeurs de la démocratie et des droits de l'homme. Cette lutte ne doit être menée isolément, mais en large coopération avec les autres. Pour le ministre Kavan, la création d'une coalition antiterroriste internationale, composée de toutes les civilisations et cultures, constitue un moment clé du point de vue de l'évolution ultérieure de la politique internationale.

Cyril Svoboda
Cyril Svoboda, président du parti des chrétiens démocrates, parti actuellement dans l'opposition... J'apprécie que la représentation politique des Etats-Unis n'ait pas été séduite par la possibilité d'une frappe rapide... Le monde à la lumière des récents événements est plus global que prévu. Or, les frontières des Etats et des civilisations perdent, dans une certaine mesure, leur sens. Tout en déplorant chaque vie qui se sera éteinte, dans cette guerre, Cyril Svoboda croit que cette action de défense est la seule alternative pour combattre l'ennemi perfide.

Hana Marvanova
Hana Marvanova, président de l'Union de la liberté, parti également dans l'opposition... Au seuil du troisième millénaire, la lutte contre le terrorisme doit être perçue dans un plus large contexte. Les frappes sur l'Afghanistan et d'autres mesures contre le terrorisme ne sont pas une vengance ou encore une riposte, c'est une défense légitime. Dans sa défense contre l'agresseur, le monde libre a le droit à des méthodes adéquates, dit Hana Marvanova.