Les « pourboires automatiques », une nouvelle pratique pour arnaquer les touristes

Photo illustrative: Kristýna Maková

L’Inspection du commerce tchèque (ČOI) met en garde contre la tendance de certains restaurants tchèques à saler l’addition de leurs clients en y ajoutant un pourboire « automatique » et « obligatoire », une pratique illégale en République tchèque.

Photo illustrative: Kristýna Maková
Bien que la coutume veuille que les clients des cafés, restaurants et bars tchèques donnent un pourboire de 5 à 10 % de la valeur du prix final, cette somme récompensant les services ne doit jamais être inclue sur la facture automatiquement par l’établissement.

Pourtant, cette règle, définie par la loi sur la protection du consommateur, n’est pas respectée de tous. Lors d’un contrôle dans un restaurant pragois, les inspecteurs ont découvert que la différence entre les prix affichés et les prix à régler en fin de repas s’élevait jusqu’à 10 %.

D’après les agents de la ČOI, le nombre de cas similaires augmente ces derniers temps, et en particulier dans des endroits touristiques.

Selon le site aktualne.cz, cette pratique frauduleuse concerne en effet principalement les touristes étrangers et qui ne parlent pas tchèque.

Dans le cas d’infraction, l’Inspection peut infliger à l’établissement une amende de cinq millions de couronnes (190 000 euros).