Les sénateurs corrigent le travail des députés

r_2100x1400_radio_praha.png

Jeudi, les sénateurs tchèques ont eu toute une série de réserves à l'égard d'un nouveau projet de code de la route. En réalité autant, qu'ils ont cru nécessaire de rendre le projet à la Chambre des députés. Avec, il faut le dire, plus d'une cinquantaine de modifications de son texte.

Jeudi, les sénateurs tchèques ont eu toute une série de réserves à l'égard d'un nouveau projet de code de la route. En réalité autant, qu'ils ont cru nécessaire de rendre le projet à la Chambre des députés. Avec, il faut le dire, plus d'une cinquantaine de modifications de son texte. Leurs corrections concernent par exemple l'utilisation des phares. Elle ne sera obligatoire qu'en cas de mauvaise visibilité et en hiver, donc non pas pendant toute l'année comme le proposaient les députés. De même, l'obligation de sièges spéciaux pour les enfants ne devrait pas être imposée aux adultes de petite taille. Ou encore, seuls les cyclistes de moins de 15 ans devront porter inconditionnellement les casques de protection... La réaction des députés, il faut l'attendre jusqu'au mois de septembre, quand ils seront de retour des vacances. Ils n'est pas exclu qu'ils acceptent les corrections de leurs collègues. D'autant plus, qu'avant de leur soumettre le projet de loi en question, ils ont complètement remanié la proposition gouvernementale.

Auteur: Jan Uhlir
lancer la lecture