Les Tchèques et la manière de conduire

r_2100x1400_radio_praha.png

Les automobilistes tchèques ne sont pas réputés pour être de bons chauffeurs. Les statistiques donnent raison à cette affirmation. Pour leur défense, disons, quand même, que les conditions climatiques ne sont pas des meilleures, sur le territoire. Du brouillard, en automne, de la neige, en hiver, du verglas et une belle saison seulement pendant quelques mois de l'année. D'un autre côté, il faut dire que les Tchèques au volant ne sont pas des plus prudents : ils ne respectent pas, en général, leur distance, n'allument pas leurs feux, quand cela est indispensable. En plus de cela, ils roulent vite, sur des routes et autoroutes qui, souvent, ne conviennent pas à une vitesse élevée. La police de la route est catégorique : il faut devenir plus sévère, car les accidents, surtout à l'époque actuelle, en automne, se multiplient.