L'Etat veut défendre davantage ses symboles

r_2100x1400_radio_praha.png

Est-ce le début d'un tour de vis à certaines libertés héritées de la fameuse Révolution de velours en 1989 ? Si un projet de loi à examiner par le gouvernement ce mercredi est adopté, il sera absolument interdit d'utiliser les symboles de la République tchèque à des fins commerciales. Le drapeau autant que les armoiries ne pourraient plus figurer, comme c'est toléré actuellement sur des tee-shirts ou des articles souvenir. D'un autre côté, ce projet de loi voudrait libéraliser l'emploi du drapeau national que les firmes tchèques pourraient arborer toute l'année, ce qui n'est pas possible actuellement. Le projet durcit la sanction des atteintes au drapeau qui passerait de 3000 couronnes actuellement à 10.000 couronnes, soit un peu moins de 2000 FF. Il serait aussi précisé où et comment le drapeau national peut-être accroché. Soulignons que ce projet est l'initiative du ministère de l'Intérieur.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture